Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Open bar pour les entreprises" : les syndicats icaunais appellent les salariés à se mobiliser le 17 septembre

-
Par , France Bleu Auxerre

Ce jeudi 17 septembre, la FSU, la CGT, Solidaires et l'Union départementale de FO dans l'Yonne appellent à se mobiliser à Auxerre, place de l'Arquebuse, à partir de 14h. Dans leur viseur : le plan de relance du gouvernement, sans contrepartie pour les salariés.

Manifestation contre la réforme des retraites à Auxerre
Manifestation contre la réforme des retraites à Auxerre © Radio France - Damien Robine

L'heure de la rentrée sociale a sonné. Dans l'Yonne comme au niveau national, les syndicats appellent à la mobilisation ce jeudi 17 septembre. Ils demandent l'abandon des réformes des retraites, de l'assurance-chômage et de la loi de transformation de la fonction publique. L'intersyndicale dénonce également le plan de relance lancé par le gouvernement, destiné selon elle à "soutenir le patronat sans contrepartie pour les salariés". 

Les réformes des retraites et de l'assurance-chômage toujours dans le viseur

"C'est open bar pour les entreprises, s'offusque Reynald Millot, le secrétaire général de Force Ouvrière dans l'Yonne. Cela représente des milliards d'euros largement distribués sans condition depuis le début de la crise sanitaire. Open bar qu'il va falloir un jour rembourser." Pour lui comme pour les autres représentants syndicaux, il faut des garanties aux salariés. "S'il s'agit de relancer la croissance, cela ne peut passer qu'à travers la consommation. Et donc par une hausse générale des salaires, que ce soit du public comme du privé."

Les organisations syndicales espèrent un mouvement suivi, même si le contexte sanitaire n'est guère encourageant. "C'est compliqué de mobiliser des gens, parce qu'on est dans un climat foncièrement anxiogène, reconnaît Reynald Millot. On a donné des consignes, à savoir le port du masque obligatoire, mais c'est vrai qu'on a du mal à remettre la machine en route." La manifestation est organisée place de l'Arquebuse à Auxerre à 14 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess