Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Opération « 1.000 cafés » : deux communes sarthoises sélectionnées

-
Par , France Bleu Maine

Tresson et Ligron (Sarthe) retrouveront dans les prochains mois leur commerce multi-services. Ces réouvertures sont possibles grâce au groupe « SOS » qui œuvre à la création ou à la reprise des cafés en zone rurale. Les maires de ces deux communes saluent le retour de ces « lieux de vie ».

La reprise des commerces en zone rurale est généralement compliquée.
La reprise des commerces en zone rurale est généralement compliquée. © Maxppp - Sébastien Jarry

Sarthe, France

Pas de commerce, pas de vie. Les élus des communes rurales en Sarthe en font le douloureux constat. C’est la raison pour laquelle ils se battent à longueur d’année pour maintenir autant que possible ce service de proximité avec le soutien, généralement, de leurs administrés. Mais cette volonté se heurte à la réalité économique : dans les petites communes, peu de commerces restent rentables. Bien souvent, les gérants sont contraints de jeter l’éponge faute de chiffre d’affaires suffisant. Leur rotation est importante.
 

Tresson et Ligron 

Pour venir en aide à ces communes, le groupe « SOS » a lancé en septembre 2019 avec le Ministère de la cohésion des territoires, l’opération « 1.000 cafés ». Son objectif : soutenir les municipalités qui disposent d’un projet de création ou de reprise d’un commerce après examen minutieux de leur candidature. Les noms des 24 premières communes sélectionnées viennent d’être dévoilés (parmi plus de 500 candidats). Parmi elles, deux sont sarthoises : Tresson (entre Parigné-l’Evêque et Saint-Calais) et Ligron, près de La Flèche). Toutes deux comptent environ 500 habitants (489 à Tresson, 504 à Ligron). Toutes deux ont perdu récemment leur commerce multi-services (février 2019 à Ligron, juillet 2019 à Tresson). Toutes deux disposent d’un local aux normes (ou avec peu de travaux), prêt à l’utilisation.
 

Un lieu de vie et de rencontres

Les élus de ces deux communes sarthoises se réjouissent de la réouverture prochaine de leur commerce. « C’est essentiel car c’est un lieu humain », souligne Chantal Buin, maire de Tresson. « Nous avons une population vieillissante. C’est important qu’elle puisse avoir à proximité les services nécessaires. Je suis ravie que notre commune ait été retenue ». La satisfaction est la même à Ligron : « Ce commerce est comme une lumière dans le village, un lieu de vie », s’enthousiasme le maire. Philippe Biaud relève que « Les habitants n’ont plus beaucoup de lieux de rencontre : l’école pour ceux qui ont des enfants ou les sépultures. Là, ce sera plus joyeux », souligne-t-il.
 

Une sécurité pour les communes et les gérants de ces commerces

Les élus se disent également rassurés par le modèle économique proposé par le groupe « SOS ». C’est lui qui recrute, forme et salarie les deux gérants de chaque commerce. « C’est une sécurité pour les deux parties », souligne Chantal Buin, maire de Tresson : « pour les communes comme pour les repreneurs ». A Ligron, les élus ont tout de même sondé la population avant de se porter candidats. « A une forte majorité, les habitants ont répondu oui », rapporte le maire, Philippe Biaud. « Ce n’est pas une lubie du conseil municipal ! ». Dans ces deux communes sarthoises, la réouverture du commerce multi-services est attendue à la fin du premier trimestre 2020. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu