Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La colère gronde chez les agriculteurs corses

-
Par , , France Bleu RCFM

En guerre contre Bruxelles, qu'ils accusent de ne pas tenir compte des spécificités de l'agriculture corse pour ne plus octroyer les primes jusqu'içi versées dans le cadre de la PAC, ce lundi les agriculteurs ont manifesté leur colère dans la région bastiaise.

Des dégâts à la direction des territoires et de la mer de Haute Corse à Bastia
Des dégâts à la direction des territoires et de la mer de Haute Corse à Bastia - Pierre-louis Sardi

Corse, France

Ce lundi après-midi, à l'appel de la FDSEA et de « I Ghjovani agricultori indipendenti di Corsica suprana », ils ont organisé des barrages filtrants et distribué des tracts, d'abord au rond-point de Casamozza puis au numéro 4 à Biguglia, occasionnant des kilomètres de bouchons. 

En début de soirée, lors d'une rencontre avec le préfet  Haute-Corse, les agriculteurs ont demandé à Bruxelles le versement immédiat des primes suspendues, puis l'organisation d'une table ronde entre l’État, la collectivité de Corse et les syndicats pour revoir le mode de contrôle des zones de pacage qui ne sont plus prises en compte pour le calcul des aides. La réponse est attendue ce mardi après-midi et en cas de statu quo d'autres actions seront menées, un rassemblement est d'ailleurs déjà prévu devant la préfecture de Haute-Corse à 16h.

Johanna Barazzoli, éleveuse à Omessa

Opération coup de poing à la DDTM

Un message déjà porté de façon virulente le matin même par le président de la chambre d'agriculture de Haute-Corse, lors d'une action coup de poing menée à la Direction des Territoires et de la Mer de Haute-Corse, à Bastia. Peu après l'ouverture des bureaux, Joseph Colombani s'est introduit dans les locaux de la DDTM. Du mobilier et du matériel informatique ont été détériorés. Une plainte a été déposée par le directeur de la DDTM et le préfet.

Le président de la chambre d'agriculture de Haute Corse, Joseph Colombani

Une action destinée à alerter les pouvoirs publics sur l'état de désespoir de certains agriculteurs menacés de disparition et qui n'acceptent pas l'arrivée récente de dix nouveaux contrôleurs, venus du continent pour inspecter les zones de pacage selon les critères fixés par Bruxelles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu