Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Opération musclée des forains devant la mairie de Pau ce jeudi soir

jeudi 30 mars 2017 à 21:08 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn

Une centaine de forains ont bombardé la façade de la mairie avec des oeufs et des tomates. Quelques vitres ont cassé et ils promettent des actions plus dures ces prochains jours.

Les forains manifestants place royale
Les forains manifestants place royale © Radio France - Daniel Corsand

Pau, France

Le ton monte chez les forains depuis ce jeudi soir. Ils ont claqué la porte de la salle des mariages à la mairie de Pau le midi. L'entrevue avec François Bayrou n'a duré qu'un quart d'heure. Le maire leur a expliqué qu'il était prêt à réexaminer leur emplacement dans deux ans, une fois les travaux de la place de Verdun terminés. Les forains veulent une garantie de réintégrer la place. Ce jeudi soir une centaine d'entre eux ont fait face à la mairie et ils ont jeté sur la façade des oeufs et des tomates. Une forme d'avertissement avant une mobilisation plus dure encore.

Quelques carreaux cassés et des traces d’œufs sur la façade - Radio France
Quelques carreaux cassés et des traces d’œufs sur la façade © Radio France - Daniel Corsand

Le chahut musclé des Forains devant la mairie de Pau

On ne veut pas casser du matériel que les palois payent. On n'est pas des casseurs. On veut juste travailler. Y a des forains qui sont nés place Verdun dans des roulottes à l'époque. Ce soir je vais les tenir mais demain ça va arriver de la France entière. Tous les gens qui vont arrivés d'ailleurs, les forains et les circassiers, je ne les connais pas. On va faire de Pau un exemple national, que le gouvernement nous reconnaisse. Que tous les maires comme Bayrou n'aient plus le droit de vie et de mort sur nous. Et ça vous pouvez l'annoncer, jusqu'au deuxième tour, c'est parti — Le porte parole des forains de Pau

Norman Bruch, le président du syndicat des artisans de la fête

Le trottoir devant la mairie après le passage des forains - Radio France
Le trottoir devant la mairie après le passage des forains © Radio France - Daniel Corsand