Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Opérations péage gratuit : deux plaintes déposées contre la CGT des Landes

jeudi 23 juin 2016 à 10:15 Par Leila Benjelloun, France Bleu Gascogne

Les sociétés Vinci Autoroutes et Atlandes portent plainte après les opérations péages gratuits organisées les 2 et 14 juin au niveau de Benesse-Maremne puis Saugnac-et-Muret sur l'A63, dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail.

Opération péage gratuit, illustration
Opération péage gratuit, illustration © Maxppp - Maxppp

Bénesse-Maremne, France

Le secrétaire départemental de la CGT des Landes, Frédéric Boudigue a été convoqué à la gendarmerie de Castets le 9 juin dernier. Les gendarmes l'ont entendu dans le cadre d'une plainte déposée par la société Vinci autoroute à la suite de l'opération péage gratuit du 2 juin sur l’autoroute A63. La manifestation était autorisée par les autorités et encadrée par les gendarmes.

Une centaine d'opposants à la loi travail, emmenée par l'intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires s'étaient rassemblés au niveau du péage de Benesse-Maremne. Pendant une heure et demie, ils ont ralenti la circulation des camions. Une barrière de péage a été levée pour laisser passer les véhicules. Des autocollants ont aussi été déposés sur les engins de péage. La société Vinci autoroute a porté plainte pour atteinte à la sécurité des personnes et entrave à la circulation.

"De la protection des personnes"

Atlandes, qui gère le péage de Saugnac-et-Muret doit déposer une plainte pour les mêmes motifs ce jeudi. Cela concerne la journée d'action du 14 juin. Là-aussi, une centaine d'opposants à la loi travail ont organisé un barrage filtrant et levé deux barrières de péage. Des militants de la CGT des Landes et de Gironde y ont participé.

Pour Olivier Quoy, le directeur général d'Atlandes, il ne faut pas voir ce dépôt de plainte comme une atteinte au droit de manifester mais il s'agit d'une procédure systématique destinée à assurer la sécurité des personnes : "Ce n'est pas de l’acharnement, c'est de la protection des personnes. Avec un poids lourd toutes les 6 à 10 secondes, quatre voies sans arrêt, la plateforme autoroutière est dangereuse. Le droit de manifester est constitutionnel, le lieu de la manifestation doit être choisi dans le respect de la sécurité des biens et des personnes" réagit Olivier Quoy.

Les parquets de Dax et Mont de Marsan devront décider des suites à donner à ces deux plaintes.