Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Orages : la qualité des cuvées 2013 du bergeracois mise à mal par la grêle

mardi 1 octobre 2013 à 6:00 Par Mila Ta Ninga, France Bleu Périgord

Samedi soir, la grêle s'est mêlée aux orages du côté de Monestier et Thénac. En deux minutes, c'est jusqu'à 30 % du vignoble qui a été haché sur certaines parcelles. Et cette grêle tombe mal. Pas forcément en terme de quantité, mais les viticulteurs craignent principalement pour la qualité de leurs cuvées 2013.

Les raisins éclatés par les grêlons
Les raisins éclatés par les grêlons © Radio France - Mila Ta ninga

Les viticulteurs de Monestier ont réchappé aux orages de grêle  du printemps et d'août dernier, mais cette-fois, ce sont eux les malchanceux . Déjà, les conditions météorologiques les obligeaient à ne pas trop traîner à vendanger. Maintenant, il s'agit d'aller vite, très vite. La grêle tombée samedi soir, a déchiqueté certaines grappes qui menacent de pourrir sur pied et de contaminer les autres .

Depuis dimanche matin, les viticulteurs de Monestier sont dans l'urgence. Salariés et  patrons dorment peu pour rentrer le plus de raisins possible avant les pluies annoncées dès jeudi. Au château des Eyssards, Pascal Cuisset n'a même pas été voir l'état de certains pieds... Il estime ses vignes touchées à 30 % et il le sait déjà :

"On ne peut plus faire qualitativement. Les beaux blancs, bien riches à mettre en barriques : on les oublie. Tout comme les beaux rouges pour faire des cuvées"

On s'active dans les chais - Radio France
On s'active dans les chais © Radio France - Mila Ta ninga

La qualité ne sera pas au rendez-vous en 2013

Que ce soit le château des Eyssards, le château Monestier La Tour ou encore le château Richard les propriétaires le savent : la qualité du vin 2013 sera bien loin du millésime.

"Les raisins tombés au sol, c'est 10, 15 %. Mais comment chiffrer l'impact sur la qualité ?"

Richard Doughty, le propriétaire du château Richard, a d'ailleurs prévu d'embaucher plus de saisonniers.

"ça va aller plus vite"

Les grêlons de samedi soir - Radio France
Les grêlons de samedi soir © Radio France - Richard Doughty
Les raisins n'ont pas résisté à la grêle - Radio France
Les raisins n'ont pas résisté à la grêle © Radio France - Richard Doughty

"On sait ce qu'on avait samedi matin, on sait ce qu'on a aujourd'hui, c'est plus tout à fait la même chose"