Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Orange et Bouygues condamnés à 315.000 euros d'amende pour avoir dissimulé le prix de location de leur box

vendredi 27 avril 2018 à 15:39 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Les opérateurs téléphoniques orange et Bouygues ont été condamnés, ce vendredi, à payer une amende de 315.000 chacun par la DGCCRF. La direction de la répression des fraudes leur reproche de ne pas intégrer le coût de la location de la box dans leurs présentations des offres internet.

Une boutique Orange.
Une boutique Orange. © AFP - GARO/Phanie

Orange et Bouygues ont été condamnés vendredi à payer une amende de 315.000 euros chacun par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), pour avoir affiché leurs tarifs d'abonnement à l'internet fixe de manière incomplète.

Les opérateurs "oublient" d'intégrer le coût de la box à leurs offres

Dans sa décision, la répression des fraudes reproche aux deux opérateurs de ne pas intégrer "le coût de la location de la box", un outil indispensable pour l'accès à Internet, au prix porté à la connaissance du consommateur. Le prix de location mensuelle de la box était généralement mentionné avec une astérisque dans les petites lignes des conditions générales de vente.

En août 2017, la DGCCRF avait mis en garde Orange et Bouygues sur cette question et leur avait demandé de modifier leurs pratiques avant le 1er février 2018. SFR, qui avait également été pointé du doigt, n'a pas été mis à l'amende car le groupe s'est mis en conformité à temps en affichant en gras un prix des offres d'accès à Internet augmenté de trois euros et comprenant le coût de location de la box. Orange et Bouygues affichent désormais eux aussi des prix avec la location de la box incluse dans leurs offres.