Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Orange lance sa propre banque, mobile et gratuite

jeudi 2 novembre 2017 à 5:01 Par Mélodie Pépin, France Bleu

Orange lance ce jeudi Orange Bank. Une banque mobile et gratuite pour s’imposer sur un marché très concurrentiel. Une révolution dans le secteur bancaire.

Orange Bank veut révolutionner le secteur bancaire en proposant une banque mobile et gratuite.
Orange Bank veut révolutionner le secteur bancaire en proposant une banque mobile et gratuite. © Maxppp - Jean-François FREY

Pourquoi c’est une révolution ?

C’est le tout premier opérateur télécoms à se lancer dans la banque, et il veut chambouler le marché avec une offre innovante et très alléchante. Orange promet un service bancaire simple, immédiat et surtout gratuit. Orange Bank propose gratuitement carte visa, chéquier, retraits en Europe, virements (qui peuvent se faire par SMS), paiement sans contact. Autre innovation proposée, bloquer ou débloquer sa carte bancaire en un clic, si vous l'avez perdue puis retrouvée. L’ouverture du compte se fait aussi en quelques clics avec l’application. En contrepartie, Orange Bank impose d’utiliser sa carte bancaire au moins trois fois par mois, sinon 5 euros seront facturés pour tenue de compte. Autre nouveauté, ce n’est pas une énième banque en ligne, mais une banque mobile, destinée à une utilisation sur smartphone en priorité.

Pourquoi se lancer dans la banque, alors qu’il y en a déjà beaucoup ?

Pour fidéliser les clients, assez volatils dans le monde de la téléphonie mobile. Jusqu’à présent les opérateurs misaient sur des offres de contenus dans des forfaits, comme du streaming ou chaine sportive. Or quand on sait qu’un Français sur deux reste plus de 20 ans dans sa banque, offrir un service bancaire apparaît comme plus efficace.

Pourquoi Orange y croit ?

Parce que les indicateurs sont bons. Aujourd’hui, un français sur deux utilise son smartphone, pour consulter son compte ou faire des virements, une progression de 50% en un an. Deux Français sur trois ont un smartphone, et 25 millions sont clients chez Orange. D’ici dix ans, le groupe vise 2 millions de clients pour sa banque soit 25% du marché. Les banques traditionnelles s’inquiètent et scrutent l’arrivée d’Orange Bank de près. Certaines organisent déjà la riposte, le Crédit agricole doit lancer ce mois-ci une banque mobile, Eko, à deux euros par mois.

Pourquoi ça peut échouer ?

L’objectif d’Orange Bank, c’est d’être rentable d’ici 5 à 7 ans. Comment si tout est gratuit ? La banque d’Orange va devoir vendre des crédits à la consommation et autres produits bancaires, qui n’arriveront qu’en début d’année prochaine. Orange Bank doit aussi se montrer solide dans la sécurisation des paiements en ligne. La banque doit aussi satisfaire ses clients pour les garder mais ne prévoit pas de conseiller, uniquement un chatbot, un robot intelligent pour répondre aux questions. Si le succès est là, les autres opérateurs télécoms pourraient bien arriver aussi sur le marché.