Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Orange recrute 2 500 CDI dont 150 en Nouvelle-Aquitaine

jeudi 17 mai 2018 à 14:57 Par Yves Maugue, France Bleu Béarn, France Bleu Creuse, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu Limousin, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord et France Bleu Poitou

Le groupe de téléphonie organisait ce jeudi une journée Hello Jobs dans onze villes de France dont Bordeaux. Le recrutement de 2 500 collaborateurs se poursuit sur Internet.

La journée Hello Jobs organisée par Orange à la Faïencerie à Bordeaux.
La journée Hello Jobs organisée par Orange à la Faïencerie à Bordeaux. © Radio France - Yves Maugue

C'est dans l'immense salle de La Faïencerie à Bordeaux que le groupe Orange lançait ce jeudi le recrutement de 2500 nouveaux salariés en CDI. Une opération d'envergure pour l'entreprise qui compte 91 000 salariés dans toute la France, 150 000 dans le monde. Confronté à des départs en retraite massifs et même s'il ne remplace qu'un poste sur deux, le groupe a besoin de nouveaux salariés, notamment pour des métiers nouveaux.

Des techniciens réseau et des chargés de clientèle

Pour la Nouvelle-Aquitaine, ce sont 150 postes en CDI qui sont ouverts. "Nos besoins se situent d'abord sur le déploiement de la fibre et du réseau 5G pour les mobiles, explique Laurence Thouveny, directrice clients grand public d'Orange France. Sur ces métiers, nous sommes très sensibles à la diversité de genre et de génération. Nous portons une attention toute particulière à la féminisation de ces postes". En Nouvelle-Aquitaine, le taux de femmes dans l'entreprise a largement progressé pour monter à 40% des effectifs. "Nous organisons du coaching pour les femmes dans l'encadrement, précise le directeur Sud Ouest d'Orange Vincent Bouyer. Et pour attirer des femmes sur les métiers techniques, nous avons ouvert des classes réservées aux filles avec l'AFPA à Bègles et à Angoulême. 88% des jeunes femmes formées ainsi en alternance sont ensuite intégrées en CDI. Enfin, nous avons mis en place des ateliers pour sensibiliser le personnel aux risques de sexisme au travail. 300 collaborateurs y ont participé cette année".

Le monde digital n'empêche pas l'humain.

Parallèlement à la recherche de techniciens ou d'informaticiens réseau, Orange souhaite recruter des chargés de clientèle pour ses boutiques. "Même si les ventes sur Internet progressent, nos boutiques restent importantes, précise Laurence Thouveny. Le monde digital n'empêche pas l'humain. La relation clients est essentielle. Nous cherchons des profils un peu nouveau, des gens passionnés par les nouvelles technologies. Il faut également des qualités d'empathie dans l'accompagnement de nos clients".

Des métiers d'avenir

L'autre défi d'Orange est de sensibiliser les jeunes aux nouveaux métiers. Quelques 500 étudiants ont ainsi participé ce jeudi à la journée Hello Jobs à la Faïencerie à Bordeaux. Avec des ateliers leur permettant de découvrir ces nouvelles activités. L'objectif était notamment de détecter des potentiels pour ceses nouveaux métiers où les candidats ne sont pas assez nombreux. C'est le cas dans plusieurs domaines comme la cyber-sécurité, l'intelligence artificielle ou les Big data. Orange tente également de sensibiliser les écoles à l'importance de former des jeunes pour répondre à la demande.

Les profils recherchés détaillés par Laurence Thouveny, directrice clients grand public Orange France

Un site internet dédié

Au-delà de cette journée Hello Jobs déclinée ce jeudi dans onze villes de France, le recrutement se poursuit dès maintenant sur un site internet mis en place spécialement.