Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Économie – Social

Orléans: la branche contruction du groupe Fousse vers la liquidation judiciaire

jeudi 19 mai 2016 à 5:30 Par Eric Normand et Christophe Dupuy, France Bleu Orléans

Le tribunal de commerce d’Orléans a étudié mercredi une offre de reprise pour le rachat de six sociétés spécialisées dans la construction de maisons individuelles appartenant à Claude Fousse. C'est l'un des plus importants chef d'entreprise du Loiret qui est dans la tourmente économique.

L'entrepreneur Claude Fousse devant le tribunal de commerce d'Orléans
L'entrepreneur Claude Fousse devant le tribunal de commerce d'Orléans © Radio France - Christophe Dupuy

Orléans, France

Le tribunal de commerce d’Orléans a étudié une offre de reprise pour le rachat de six sociétés spécialisées dans la construction de maisons individuelles appartenant à Claude Fousse. Le jugement a été mis en délibéré, la décision doit tomber jeudi matin mais sans surprise cette offre devrait être refusée par le tribunal. C’est donc une liquidation judiciaire de la "branche construction" qui devrait être prononcée pour celui qui a fait la fortune du célèbre entrepreneur âgé de 76 ans et également co-président de l’USO Foot.

Claude Fousse devait céder 6 de ses sociétés - Radio France
Claude Fousse devait céder 6 de ses sociétés © Radio France - Christophe Dupuy

Le passif est de 15 millions d’euros, la branche construction de maisons individuelles est en faillite. C'est pourtant le fer de lance de la fortune de Claude Fousse qui était à céder devant le Tribunal de commerce. La "branche construction" représente 6 sociétés dont CTVL et Demeures Terre et Tradition. Il n'y avait qu'un seul repreneur dans la salle, le Groupe Avenir. Mais le 5ème constructeur sur le marché français, basé à Valence dans la Drôme, n'a pas convaincu les juges. La proposition financière de ses dirigeants n'a pas été jugée intéressante, seulement 14 salariés auraient été conservés sur une centaine. L'offre ne devrait donc pas être retenue ce jeudi par le tribunal de commerce d'Orléans.

Cela veut dire que pour le personnel, on aboutira à des licenciements économiques. Pour les clients, l'ensemble des chantiers seront couverts et terminés par les garants qui vont reprendre la main. Mais évidemment sur le plan social, c'est une catastrophe. Et pour les dirigeants, aussi - Maître Eric Grassin

Une fois la liquidation judiciaire prononcée, la centaine de salariés de la branche Construction Fousse fera l’objet d’un licenciement économique. Ils sont également environ 400, dans toute la France, à avoir confié la réalisation de leur pavillon à l'une de ces 6 sociétés. Ils craignent aujourd’hui que leur chantier ne soit jamais achevé. Mais ils peuvent être rassurés. Bénéficiant de garanties légales, les 400 chantiers en cours seront bien terminés.

Ecoutez Maître Eric Grassin, l'avocat de Claude Fousse

Au-delà de cette centaine de salariés concernés, l’effondrement de cet empire pourrait également avoir des conséquences désastreuses sur les nombreux sous-traitants et fournisseurs. La chute de Claude Fousse qui est apparu au tribunal fatigué et très affecté est une catastrophe pour le bassin d'emploi de l'agglomération orléanaise. Reste à savoir qu'elles peuvent être les conséquences sur l'avenir de l'USO football.

Les explications de Christophe Dupuy de France Bleu Orléans