Économie – Social

A Orléans, la CGT dénonce la fermeture de deux agences postales

Par Eric Normand, France Bleu Orléans lundi 10 octobre 2016 à 18:54

Les représentants de la CGT ont manifesté contre la fermeture de deux bureaux de poste à Orléans
Les représentants de la CGT ont manifesté contre la fermeture de deux bureaux de poste à Orléans © Radio France - Patricia Pourrez

Des militants de la CGT ont planté des drapeaux et des banderoles ce lundi à Orléans devant le bureau de poste du Thêâtre, avenue Jean Zay. Ce bureau doit fermer le 26 novembre prochain. Il n'est pas assez rentable selon la direction. Le syndicat essaie de mobiliser les riverains.

Les militants de la CGT n'étaient pas nombreux mais ils étaient bien visibles ! Ils étaient une vingtaine ce lundi après-midi avec leurs drapeaux et leurs banderoles devant le bureau de Poste du Théâtre, avenue Jean Zay. Ce bureau doit fermer le 26 novembre prochain. Le bureau du Faubourg Bourgogne subira le même sort début 2017. Ces deux agences n'accueilleraient pas assez de clients selon la poste. La CGT essaie de mobiliser les usagers pour que la direction fasse marche arrière. Les représentants syndicaux font signer une pétition.

L'argument économique ne tient pas sur ce bureau, il fait bon en mal an 150 clients par jour. C'est un bureau de quartier qui fonctionne tout à fait normalement - Isabelle Baudoin de la CGT

Tous les clients ne sont pas au courant de la fermeture du bureau de poste. Mais tous sont prêts à le défendre. Pour la direction de la poste, le bureau du Théâtre ne génère pas assez de passages. A la place des 2 bureaux, Théâtre et Bourgogne, la poste va déployer des relais urbains. Ce sont des commerçants qui assureront les opérations de base. La CGT estime que le service n'est pas le même. La poste répond que dans les villes où il y a déjà des Relais chez les commerçants, les clients sont satisfaits à plus de 90%.

A Orléans, la CGT dénonce la fermeture de deux agences postales. Reportage Patricia Pourrez

Une nouvelle mobilisation aura lieu jeudi cette fois devant le bureau de poste du Faubourg Bourgogne à Orléans.

Partager sur :