Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Oudalle : Les 15 salariés d'AGT sur le carreau

mercredi 6 août 2014 à 11:35 Par Aurélien Thirard et Annelaure Labalette, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

A Oudalle près du Havre les quinze salariés de l'entreprise AGT (Agence Générale de Transport) n'en reviennent pas. Leur direction a profité du week-end pour vider les locaux de cette entreprise de transport en difficulté financière. Les chauffeurs-livreurs sont de fait en chômage technique en attendant d'en savoir plus sur leur avenir.

L'entreprise AGT à Oudalle a été vidée le week-end dernier
L'entreprise AGT à Oudalle a été vidée le week-end dernier © Capture d'écran du site de l'entreprise

Lendemain de week-end très difficile pour ces quinze salariés de l'entreprise AGT (Agence Générale de Transport) à Oudalle près du Havre. Lundi matin 4 août, en se rendant comme d'habitude au travail, les employés ont découvert les locaux de leur entreprise vidée des ordinateurs, des téléphones, et du mobilier.

Les dirigeants ont déménagé le site d'Oudalle en catimini pendant le week-end. Les salariés, des chauffeurs-livreurs, se retrouvent de fait au chômage technique et sans explication de la part des patrons. Ces derniers sont injoignables.

"On n'est toujours pas payé"

Sur le site haut-normand, les camions sont vides de leur chargement, les lieux sont déserts, dans le bureau du gérant des câbles pendent, et les salariés sont comme déboussolés. C'est le cas de Christophe, cela fait quatre mois qu'il n'a pas vu son chef. "Je l'ai eu au téléphone lundi, il a dit qu'il s'occupait des factures pour qu'on ait nos salaires le plus tôt possible. Hors, on n'est toujours pas payé ".

"Au mois de juin on attendait le remboursement : la réponse était qu'ils n'avaient pas d'argent..."

Chez AGT, ça sent le roussi depuis quelques mois. Antoine a bien remarqué les signes avant coureurs "Notre gérant a demandé de retirer les primes sur nos salaires, c'était soi-disant pour la bonne cause pour relever l'entreprise. au mois de juin on attendait le remboursement : la réponse était qu'ils n'avaient pas d'argent... "

8H- AGT Oudalle ENRO ok

Le site AGT de Oudalle achemine plus de 500 colis par jour dans le Pays de Caux pour des grands noms de la livraison comme Chronopost ou UPS. La Justice a été saisie du dossier. Le tribunal de commerce du Havre tranchera d'ici la fin du mois.