Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Outreau : déjà le succès, pour le restaurant solidaire du Mont-Soleil

-
Par , France Bleu Nord

Installé au cœur des quartiers Mont-Soleil et Tour du Renard, un restaurant solidaire a ouvert. Associatif, il permet d’accompagner des personnes éloignées de l’emploi vers les métiers de la restauration qui sont en forte demande de salariés.Les habitants du quartier sont impliqués dans ce projet.

Le restaurant solidaire du quartier du Mont-Soleil, à Outreau, permet de former des personnes éloignées de l'emploi.
Le restaurant solidaire du quartier du Mont-Soleil, à Outreau, permet de former des personnes éloignées de l'emploi. © Radio France - Matthieu Darriet

Outreau, France

A Outreau, le restaurant solidaire La pause rest’O propose une carte de produits selon les arrivages, pour zéro gaspillage. Ce principe permet de garantir des prix bas, moins de 8,5 à 10 euros le plat du jour. Il est ouvert seulement le midi. 

Grâce à une vingtaine de couverts chaque midi, le restaurant solidaire a trouvé son équilibre. Les clients reviennent.  - Radio France
Grâce à une vingtaine de couverts chaque midi, le restaurant solidaire a trouvé son équilibre. Les clients reviennent. © Radio France - Matthieu Darriet

Les clients -qui ont payé deux euros de cotisation annuelle à l’association- apprécient, surtout ceux que le projet intéressent comme Franck : "On y mange très bien, c'est très bon. La carte est simple, avec des produits frais. Et j'apprécie le concept du restaurant solidaire."

Signe du succès, pour le restaurant solidaire, une partie de l'équipe, autour de Stéphane Lemaître (à gauche), a déjà trouvé un emploi, en CDI.  - Radio France
Signe du succès, pour le restaurant solidaire, une partie de l'équipe, autour de Stéphane Lemaître (à gauche), a déjà trouvé un emploi, en CDI. © Radio France - Matthieu Darriet

Au bout de quelques semaines de fonctionnement, l’équilibre a été trouvé avec une vingtaine de couverts chaque midi. Mais la réussite, c’est surtout l’avenir qui se dessine pour les personnes accompagnées. Ainsi Armelle part dès septembre, car elle signé un vrai contrat en CDI : "Je suis serveuse, ici. J'adore le contact avec la clientèle. En plus, les clients sont contents et ils reviennent. Il y a dix ans, j'ai travaillé dans la restauration, mais avec des enfants en bas-âge, c'était devenu trop compliqué. Et puis, là, je reprend et je suis contente."

Toujours dans l’esprit de faire vivre le quartier, des ateliers vont être organisés l'après-midi et le soir, le restaurant sera privatisable pour les associations. Les bénéfices serviront à financer des projets collectifs. 

Choix de la station

France Bleu