Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réouverture des terrasses : à Limoges, les restaurateurs sont partagés entre le doute et l'impatience

-
Par , France Bleu Limousin

Au mois de mai, les restrictions liées à la pandémie vont s'assouplir. C'est ce qui ressort du conseil de défense réuni ce mercredi. Forcément les restaurants sont impatients de savoir s'ils pourront vraiment rouvrir leurs terrasses mi mai. Mais à Limoges tous ne partagent pas le même enthousiasme.

La réouverture des terrasses de restaurants à la mi mai de plus en plus probable
La réouverture des terrasses de restaurants à la mi mai de plus en plus probable © Radio France - Françoise Ravanne

"On a besoin d'y croire, nous sommes impatients" réagit Alain Guillout le président de l'Umih en Haute-Vienne (le syndicat des métiers de l'industrie hotellière) mais il reconnait que tout le monde n'a pas de terrasse ou alors qu'elles sont souvent très réduites à Limoges. De son côté Solène Bertin qui travaille au restaurant le Geyracois avec une terrasse de 30 couverts attend la mi mai avec beaucoup d'espoir. "On aura au moins un peu d'activité, on veut que ça recommence à bouger" explique t-elle.

Une météo imprévisible qui refroidit l'enthousiasme

Si certains restaurateurs qui disposent d'une terrasse espèrent cette réouverture à la mi mai ils savent aussi que la réussite dépendra de la météo. "C'est très bien si on peut ouvrir en mai mais je ne sais pas comment on va s'organiser si un jour il pleut, un jour il fait beau et un jour il fait froid ça va être compliqué et tout le monde n'aime pas manger dehors" explique avec un peu d'inquiétude Stéphanie Cuq, la patronne du restaurant "Les petits Ventres". Pour sa part Alain Moreau à la tête de "La maison des saveurs" n'a pas de terrasse. "De toute façon même avec une terrasse et les deux mètres entre chaque table ce n'est pas viable" confie le restaurateur.

Des doutes liés à l'évolution de la pandémie

Quant à la réouverture des terrasses à la mi mai "je n'y crois pas du tout" affirme Alain Moreau même si le gouvernement semble aller dans ce sens. Il faut dire que les restaurateurs ont été refroidis à plusieurs reprises. "Peut être qu'on nous dit qu'on va rouvrir pour nous faire patienter gentiment" indique pour sa part Stéphanie Cuq. De son côté le gérant du Bistrot de l'Opéra Loïc Lagarde est lui aussi très sceptique :"Vu le taux d'incidence et de contaminations dans le département la réouverture me semble improbable".

Les restaurateurs auront peut être une réponse ce jeudi lors de la conférence de presse du premier ministre Jean Castex.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess