Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Baisse de la fréquentation touristique estivale dans les campings et hôtels de Provence

mercredi 24 octobre 2018 à 12:25 Par Hugo Charpentier, France Bleu Provence

La fréquentation touristique dans les hôtels et campings de la région PACA, en juillet et août, a baissé de 1,9% par rapport à l'été précédent, révèle une étude de l'INSEE publiée ce mercredi. Seul le département des Bouches-du-Rhône présente un bilan positif.

Photo d'illustration de camping
Photo d'illustration de camping © Radio France

PACA, France

Le nombre de nuitées pour la période estivale 2018 en Provence-Alpes-Côte d'Azur s'établit à 16,49 millions. Les deux tiers ont été passées dans des campings et près de 40% dans le Var, qui détient le parc de campings le plus important, précise dans sa note l'INSEE. La fréquentation estivale, qui baisse de 323.000 nuitées par rapport à l'été précédent (-1,9%), retrouve ainsi son niveau de 2015 et 2014, précise l'institut. 

Fréquentation en hausse dans les Bouches-du-Rhône

À l'exception des Bouches-du-Rhône, tous les départements sont concernés par cette baisse (Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Var et Vaucluse).  Le taux d'occupation des hôtels et campings baisse de près de 2 points par rapport à juillet-août 2017, à 68,8%, alors que la durée moyenne des séjours est stable à 3,8 jours. "Ce déficit de touristes sur un an est attribuable à une clientèle française moins présente (-3%), alors que la fréquentation étrangère se maintient (-0,2%)" dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, deuxième destination touristique dans l'Hexagone pour le tourisme international, derrière l'Île-de-France.  

Moins de touristes français, plus d'étrangers

Les hôtels de la région ont profité du soutien de la clientèle résidant à l'étranger, venue "plus nombreuse" que l'an dernier (+2,7%), poursuit l'INSEE. La fréquentation des touristes en provenance des États-Unis "explose" (+30,4%) et arrive en deuxième position derrière celle des Britanniques (+3,8%). En revanche, celle de l'Italie (-2,3%) et de l'Allemagne (-3,7%) est en légère baisse, après une forte croissance en 2017. Et celle des Belges décroît fortement (-10,1%), après un été 2017 déjà décevant, ajoute l'étude.