Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PADDUC : un vote historique pour la Corse

- Mis à jour le -
Par France Bleu RCFM

Le plan d’aménagement et de développement durable de la Corse a été adopté à 4 heures du matin ce Samedi 1er Novembre. Le dossier, porté depuis son origine par Maria Guidicelli, conseillère exécutive, a reçu le vote favorable de 38 des 51 élus de l’assemblée de Corse.

PADDUC
PADDUC

Quatre jours après le vote historique par l'assemblée de Corse du plan d'aménagement et de développement durable de la Corse, Maria Guidicelli, qui a porté le projet de bout en bout revient sur les conditions de ce vote et les conséquences pour la Corse.

Padduc, Maria Guidicelli, invitée de la rédaction

Le vote est important, peut être historique. Samedi 1er Novembre, aux alentours de 4 heures du matin, l’assemblée de Corse a adopté le PADDUC, le plan d'aménagement et de développement durable de la Corse, après une séance marathon de 48 heures.

38 voix pour, 1 voix contre, celle d'Aline Castellani, maire de Piana et 12 absents, les élus de l'opposition de droite qui avaient annoncé la veille qu'ils ne participeraient plus au débat.

Avant ce vote, de très nombreux amendements, près de 170 , ont été étudiés par les conseillers territoriaux.

Au final, le PADDUC a enregistré de nombreuses modifications en raison  notamment de l'action des nationalistes, sur des points symboliques comme la référence, dans le document, au peuple corse ou encore sur des points comme la préservation des zones agricoles au sein des espaces dits mutables.

Maintenant, le PADDUC doit faire l'objet de divers avis (conseil des sites, autorité environnementale et conseil économique et social) avant d'être proposé à l'enquête publique. Ce chemin parcouru, le plan d’aménagement et de développement durable de la Corse reviendra une dernière fois devant l'assemblée de Corse pour approbation finale.

Un accouchement aux forceps 

Avant le vote intervenu au petit matin, les élus ont examiné de très nombreux amendements, près de 170.

PADDUC papier

Padduc Maria Guidicelli - Radio France
Padduc Maria Guidicelli © Radio France - Patrick Rossi

Le plan d'aménagement et de développement de la Corse adopté par une forte majorité, Maria Guidicelli, conseillère exécutive qui a porté ce dossier de bout en bout n'a pas caché sa joie au sortir de cette réunion marathon de l'assemblée de Corse "Emu francatu stu passu. Je suis vraiment ravie. Vous avez vu à quel point la solidarité s'est exprimée dans cet hémicycle, la passion aussi, l'envie de faire pour la Corse et un vote qui est un vote massif, comme nous n'en n'avons pas connu sous cette mandature. Nous avons un devoir immense, c'est maintenant de la faire vivre et de le mettre en application. Nous disposons aujourd'hui d'un document qui est équilibré, sécurisé. Il est aussi ambitieux . Il a sa propre volonté d'avancer en faveur des plus démunis, en faveur de ceux qui aujourd'hui ont le plus de difficultés. C'est un document que nous revendiquons comme étant extrêment social, à l'écoute de l'ensemble des corses ".

PADDUC, la satisfaction de Maria Guidicelli

Les recommandations des nationalistes en partie prises en compte

Le PADDUC aura quand même beaucoup évolué durant ces deux journées des 30 et 31 Octobre. En raison, notamment de l'action des nationalistes sur des points symboliques comme la référence au peuple Corse ou encore sur des points comme la préservation des zones agricoles au sein des espaces dits mutables.

Padduc élus nationalistes - Radio France
Padduc élus nationalistes © Radio France - Patrick Rossi

 

Pour Jean Christophe Angelini et Femu à Corsica , il s'agit d'un vote très important : "les 15 élus nationalistes ont voté pour ce document. Ils y ont largement contribué, avec fidélité et loyauté ainsi qu'avec beaucoup d'audace et de capacité à innover et à proposer des choses . Pour notre groupe, nombreuses ont été les contributions qui ont jalonné ce parcours. C'est une fierté partagée et puis le sentiment d'une assemblée qui a montré, à son peuple, d'abord, mais également à Paris, que nous étions capables sur un sujet aussi délicat de trouver une voie d'intérêt général . Cela a été dit clairement. C'est vraiment un bon signe pour la Corse ".

12h PADDUC - Angelini

Josepha Giacometti, conseillère territoriale "Corsica Libera" ne cachait pas non plus sa satisfaction. "Nous avons réussi à obtenir beaucoup d'avancées par rapport aux inquiétudes qui étaient les nôtres avant l'ouverture de ces débats. Nous avons eu parfois d'âpres discussions. Mais elles ont toujours été constructives et finalement l'exécutif a retenu nos amendements principaux et ce qui constituait pour nous le fondement de ce que devait être le PADDUC, sur les espaces stratégiques agricoles, sur la question de la Testa Vintilegna, de la pinède de Calvi pour qu'elle redevienne un espace remarquable. Mais aussi sur les fondamentaux qui remettaient en cause parfois ce qui avait été acté au mois de Janvier et qui devait être la philosophie du PADDUC et qui devait nous aider à rompre avec un choix de developpement que nous denoncions et rompre les liens de la dépendance. Je crois que nous nous acheminons vers cela ". 

PADDUC, réaction de Josepha Giacometti "Corsica Libera"

Autre réaction de satisfaction dans le camp nationaliste, celle de Paul Felix Benedetti, conseiller territorial "Rinnovu". "Satisfait du travail accompli pour faire évoluer le document sur des points fondamentaux, notamment sur des traceurs par rapport aux espaces remarquables et sur les terres agricoles. Il y a 24 heures, 4.000 hectares étaient menacés, il n'y en a plus que 400 . Les contraintes sont fortes et doivent rassurer le monde agricole et garantir la limitation à la spéculation. Ensuite, l'affirmation du peuple corse directement dans le PADDUC. Conscients du chemin parcouru par tous, on ne pouvait pas ne pas participer à cette victoire. On espère entrer dans une ère nouvelle, avec une inflexion et un retour de la Corse dans le giron de la démocratie citoyenne, du mieux vivre et du maintien de cette entité historique et culturelle qu'il faut conserver à tout prix".

PADDUC, réaction de Paul Félix Benedetti

Padduc assemblée de Corse - Radio France
Padduc assemblée de Corse © Radio France - Maïa Graziani

Paul Giacobbi déclare avoir joué son fauteuil sur ce dossier

Pour Paul Giacobbi la satisfaction est d'autant plus importante qu'il avait envisager de démissionner si le vote n'avait pas été acquis : "si nous avions eu un vote négatif, je vous le dis très clairement, vous ne m’auriez plus vu en tant que président du conseil exécutif, car j’aurai compris qu’il n’y avait plus rien à attendre de constructif. Mais vous aurez donc à me supporter encore quelques temps. Je suis désolé, je le dis à la fin, cela vous aurait peut être fait changer d’avis. On a démontrer aujourd’hui, malgré la difficulté, et la moindre difficulté n’était pas d’avoir ce débat à une proximité relative d’un certain nombre d’échéances, vous les avez surmonté avec beaucoup de mérite et de courage. Quand on a consommé l’espace et que l’on a pas produit, que reste-t-il? Et en consommant l’espace, que se passe-t-il? On enrichit beaucoup les uns, on ne change rien à la vie des autres. On provoque, par la convoitise, par l’envie, par la jalousie, par l’intérêt, l’appât du gain, bien des malheurs. Et ce n’est pas la société que nous voulons construire. Alors, on nous a dit, que ce PADDUC n’était pas marqué par le développement. Il est précisément totalement imprégné de développement, mais pas n’importe quel développement"

PADDUC réaction de Paul Giacobbi

Paul Marie Bartoli furieux

Paul Marie Bartoli, membre de la majorité territoriale et maire de Propriano a manifesté sa colère à l'issue du scrutin. Selon lui le PADDUC entrerait en conflit avec son PLU. Il a donc annoncé qu'il en réfèrera au prefet de Corse : "je pars car un amendement vient d'être adopté par défaut. C'est un amendement qui asphyxie la commune de Propriano. Il s'agit d'une forfaiture. L'assemblée de Corse vient de s'asseoir sur une décision du conseil municipal de Propriano, en date du 1er Juillet 2006, approuvant le PLU, plan local d'urbanisme purgé de tout recours, confirmé par quatre décisions de justice. Il se trouve que l'assemblée de Corse aujourd'hui, dans des conditions que je ne qualifierai pas à chaud, a pris la responsabilité de bafouer le droit. Je prendrai donc toutes les dispositions utiles, notamment en saisissant le préfet de région, et je saisirai les avocats de la commune pour faire rétablir le droit de notre collectivité ".

PADDUC Paul Marie Bartoli

Padduc adopté par l'assemblée de corse - Radio France
Padduc adopté par l'assemblée de corse © Radio France - Maïa Graziani
Choix de la station

France Bleu