Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Paiement de l'impôt chez les buralistes : la Loire département test

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La Loire fait partie des 18 départements sélectionnés pour tester le paiement des impôts dans les bureaux de tabac.

Taxe d'habitation (illustration)
Taxe d'habitation (illustration) © Maxppp - Julio PELAEZ

Saint-Étienne, France

À partir du 1er juillet 2020, les contribuables pourront payer leurs impôts en espèces et en carte bancaire dans les bureaux de tabac, annonce ce mercredi dans un communiqué le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin.

18 départements ont été sélectionnés pour tester ce nouveau dispositif, la Loire en fait partie. Ce réseau, en partenariat avec la Française des Jeux, a été retenu à la suite d’un appel d'offre public. 

"On va renforcer notre image de commerçants de proximité —  Gilles Grangier

Une nouvelle reçue positivement par la Chambre syndicale des buralistes de la Loire. "On était pas favoris dans l'appel d'offre donc c'est une bonne surprise [...] ça va renforcer notre image de proximité [...] Si on veut conserver la fréquentation actuelle, il faut qu'on multiplie nos services", réagit le président ligérien Gilles Grangier.

"Je pense qu'on aura plus de candidats que d'offres" — Gilles Grangier

Le dispositif sera sur la base du volontariat selon Gilles Grangier: " Personne ne sera obligé de le faire mais je pense qu'on aura plus de candidats que d'offres. Les buralistes veulent renouveler leur activité".

Reste à savoir quelles taxes seront concernées puisque l'impôt sur le revenu est désormais prélevé à la source. Certainement les taxes foncière et d'habitation. Le ministère précise qu'une formation sera obligatoire pour les buralistes et l'administration fiscale reste seule compétente pour accorder des délais de paiement ou engager des procédures de recouvrement forcé.