Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Paradis fiscaux : des agences bancaires des Pays de Savoie cibles des Amis de La Terre et d'Attac

samedi 1 avril 2017 à 12:39 Par Bleuette Dupin, France Bleu Pays de Savoie

C'est une opération nationale d'Attac et des Amis de la Terre à l'occasion de la semaine internationale de lutte contre les paradis fiscaux. Les vitrines de plusieurs agences bancaires ont été badigeonnées de blanc pour dénoncer leurs pratiques d'évasion fiscale. Exemple à Aix-les-Bains.

Comme dans plusieurs autres régions, les vitrines de plusieurs agences bancaires des Pays de Savoie ont été recouvertes de blanc de Meudon
Comme dans plusieurs autres régions, les vitrines de plusieurs agences bancaires des Pays de Savoie ont été recouvertes de blanc de Meudon © Radio France - B. Dupin

Aix-les-Bains, France

Des militants des associations Attac et Les Amis de la Terre ont recouvert ce samedi matin les vitrines des agences bancaires de la BNP-Paribas et du Crédit Agricole, pour dénoncer les pratiques d'évasion fiscale de ces groupes français à travers leurs filiales installées dans des paradis fiscaux. "En France, 60 à 80 milliards d'euros échappent chaque année au budget de l’État à cause de la fraude et de l'évasion fiscale ", explique le porte-parole des Amis de la Terre 73, Stéphane Chamvert.

Des passant qui partent faire le marché d'Aix-les-Bains font remarquer qu'ils ont d'autres sujets de préoccupation : le chômage, le pouvoir d'achat. "Ces 60 à 80 milliards qui manquent aux caisses de l’État français pourraient justement servir à financer des créations d'emploi, des services publics ", répond Stéphane Chamvert.

Tribunal populaire ce samedi matin devant l'agence BNP d'Aix-les-Bains pour dénoncer le procès des "faucheurs de chaises" qui se tiendra le 11 avril - Radio France
Tribunal populaire ce samedi matin devant l'agence BNP d'Aix-les-Bains pour dénoncer le procès des "faucheurs de chaises" qui se tiendra le 11 avril © Radio France - B. Dupin

Devant les vitrines de la BNP-Paribas badigeonnées de blanc de Meudon (un matériau naturel qui part très facilement à l'eau, précisent les militants associatifs), les Aixois ont eu droit ce samedi matin à une courte scénette représentant un tribunal populaire. Pour rappeler que la BNP-Paribas poursuit devant la justice le président des Amis de la Terre France qui a participé à une opération d'enlèvement des chaises dans une agence de la banque. Le "faucheur de chaises" sera jugé à Bar-le-Duc le 11 avril prochain. Les militants associatifs organisent des actions similaires ce samedi à Chambéry, Annecy et Thonon-les-Bains