Économie – Social

Paris : les retraités dans la rue ce jeudi contre la hausse de la CSG

Par Marc Bertrand, France Bleu Paris mercredi 27 septembre 2017 à 18:15

Manifestation de retraités (image d'illustration)
Manifestation de retraités (image d'illustration) © Maxppp - Laurent Thevenot

Les retraités manifestent ce jeudi à Paris contre la hausse de la CSG, décidée par le gouvernement, qui va toucher 6 retraités sur 10. Les plus pauvres sont épargnés, mais cette hausse va peser lourdement sur les retraités avec une pension moyenne, qui sont déjà, pour certains, dans la précarité.

"Je vais devoir payer à peu près 40 euros par mois de CSG en plus ?! Mais moi, je mange pour deux ou trois jours avec 40 euros par mois !" Jacqueline Garcia, 70 ans, retraitée de l'éducation nationale et habitante du XXe arrondissement de Paris, sera dans la rue ce jeudi. Neuf syndicats, dont la CGT, FO ou encore la CFTC, appellent les retraités à se mobiliser contre la hausse de la CSG décidée par le gouvernement.

Jacqueline, qui gagne une retraite légèrement inférieure à la moyenne nationale, 1800 euros par mois, assure que cette hausse sera difficilement supportable. Avec ce niveau de pension, elle va payer 30 à 40 euros de CSG en plus tous les mois. Et avec 600 euros d'emprunt immobilier à rembourser chaque mois, le coût de la vie, et sa situation de femme seule, elle peine à boucler ses fins de mois.

Tout augmente. La vie quotidienne augmente, les charges augmentent. Avant quand on gagnait 1800 euros de retraite on pouvait s'en sortir. Aujourd'hui quand on est une femme seule comme moi on ne s'en sort pas. C'est pour ça que j'irai manifester." - Jacqueline, retraitée

6 retraités sur 10 concernés par la hausse de la CSG

Cette augmentation, de 1,7% au 1er janvier 2018, va toucher 6 pensionnaires sur 10. Les retraités les plus pauvres, ceux qui touchent moins de 1200 euros par mois, ne sont pas concernés. Le gouvernement a également annoncé, mardi, que les retraités qui touchent moins de 1350 euros, ou ceux qui sont déjà exonérés de la taxe d'habitation et ne bénéficieront donc pas de sa suppression, ne verraient pas leur CSG augmenter. Mais tous ceux qui ont une pension dans la moyenne, autour de 2000 euros par mois, vont avoir plus d'impôts à payer.

Il faut arrêter de présenter des retraités qui gagnent 1500 ou 1600 euros par mois comme des nantis !" - Francis, bénévole à l'UNRPA

"Les retraités qui gagnent 1500, 1600 ou même 2000 euros vont être concernés par cette hausse eux aussi, et quand tout augmente par ailleurs, le billet de métro, l'EDF, le loyer, ça commence à faire beaucoup sachant que le montant des retraites est gelé depuis 4 ans", s'agace Francis, bénévole à l'UNRPA (Union nationale des retraités et personnes âgées). Le mot d'ordre de la manifestation vise d'ailleurs aussi à dénoncer le gel des pensions de retraites, qui n'ont augmenté que de 0,1% depuis 2014.

A Paris la manifestation des retraités partira à 14h30 de la rue de la Chaussée d'Antin, dans le 9e arrondissement pour aller jusqu'à Miromesnil.