Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Paroles de Sidérurgistes" un siècle d'histoire de la SMN sur France Bleu Basse Normandie

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

20 ans après la fermeture de la SMN, nous vous proposons de revivre l'incroyable histoire de l'ex-usine sidérurgique normande. De 1917, date de sa mise en service, à la dernière coulée d'acier le 5 novembre 1993 plus de 100 000 personnes ont travaillé sur ce site industriel reconverti aujourd'hui en campus technologique. "Paroles de sidérurgistes" est un témoignage de notre histoire ouvrière.

20 ans SMN Société Métallurgique de Normandie Dernière coulée
20 ans SMN Société Métallurgique de Normandie Dernière coulée

"Paroles de sidérurgistes" est un magazine de la rédaction de France Bleu Basse-Normandie réalisé en 1993 au moment de la fermeture de la Société Métallurgique de Normandie (SMN). Il raconte, à l'aide de très nombreux témoignages, l'histoire de la seule usine sidérurgique de l'ouest de la France.

Mise en service en 1917 sur les communes de Mondeville et Colombelles près de Caen, cette aciérie a fonctionné jusqu'au 5 novembre 1993, date de la dernière coulée synonyme de fermeture.100.000 personnes ont travaillé pendant près d'un siècle sur ce site de 200 hectares dont  25.000 étrangers, venus de 33 pays différents.

20 ans SMN Société Métallurgique de Normandie Polonais
20 ans SMN Société Métallurgique de Normandie Polonais

Le violon polonais de Christian

De la "révolte des chinois" dans les années 20 à l'annonce de la fermeture par Usinor-Sacilor  le 15 novembre 1991, en passant par les bombardements de 1944, le "violon de Christian Dziouk" arrivé de Pologne en 1929 ou encore le désarroi de Miguel, Patrick , Koutaya et Zéor pour qui "la retraite est arrivée plus vite que prévue" , l'histoire de la SMN s'écoute et s'écoule  comme un roman. Une histoire industrielle qui finit mal mais dans laquelle tous (politiques, syndicalistes, industriels) font sans détour leur auto-critique. "Paroles de sidérurgistes" ce sont aussi des témoignages qui , pour certains, sont devenus de véritables reliques. De nombreux  témoins de cette époque ayant aujourd'hui disparu. Leurs paroles appartiennent désormais à notre patrimoine  régional.

2.000 emplois... 20 ans après

20 ans après, la SMN a laissé la place aujourd'hui au site agro-alimentaire "Normandial" et au campus technologique "Effiscience". Plus d'une cinquantaine d'entreprises s'y sont installées. Elles emploient quelques 2.000 salariés. Ils n'étaient plus que 700 lors de la fermeture de l'usine le 5 novembre 1993.

 

SMN : le site aujourd'hui ...20 ans après
SMN : le site aujourd'hui ...20 ans après © Radio France - -Francis Gaugain -

  /node/471d8dde-4242-11e3-b7d1-782bcb7402be

Paroles de sidérurgistes : 20 ans après la disparition de la SMN à Caen

Choix de la station

À venir dansDanssecondess