Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas besoin de pass sanitaire pour faire ses courses en Allemagne... pour le moment

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Le casse-tête va commencer dès le 21 juillet pour les non-vaccinés avec l'obligation de présenter un pass sanitaire pour des activités quotidiennes de plus en plus nombreuses en France. Pour ne pas devoir passer de test, la solution, c'est de passer le Rhin.

Le centre-ville de Kehl en Allemagne
Le centre-ville de Kehl en Allemagne © Radio France - Marie Maheux

Où faire ses courses sans devoir présenter un pass sanitaire ? Une question que se posent tous ceux qui ne sont pas vaccinés, alors que le pass sera obligatoire dès le début du mois d'août dans les centres commerciaux. Les petits commerces resteront accessibles à tous, et pour les frontaliers, il y aura aussi la solution de passer le Rhin. 

Pas de pass sanitaire pour les activités du quotidien en Allemagne pour l'instant

Les taux d'incidence sont actuellement très bas en Allemagne, et la France n'est pas classée zone à risque : pas besoin donc mi-juillet de présenter un test pour passer la frontière, ni pour entrer dans un magasin ou un restaurant. Même chose dans les parcs d'attractions comme Europapark.

Christian Tirou, responsable projet au centre européen de la consommation rappelle toutefois que les règles peuvent évoluer très vite. "Mieux vaut se renseigner avant de partir." Certaines restrictions seront de retour si les taux d'incidence repasse au dessus des 35 nouveaux cas pour 100.000 habitants en une semaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess