Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pas d'immeubles dans le futur parc urbain des anciennes pépinières Pichon de Nîmes

mardi 20 novembre 2018 à 15:29 Par Philippe Thomain, France Bleu Gard Lozère

Après plusieurs mois de concertation, la ville de Nîmes révise sa copie : elle renonce au projet de construire 65 logements collectifs au nord de futur parc urbain des anciennes pépinières Pichon, le long de la rue Quatre fages.

Le projet de parc urbain sur le site des anciennes pépinières Pichon à Nîmes
Le projet de parc urbain sur le site des anciennes pépinières Pichon à Nîmes - ville de Nîmes

Nîmes, France

Après cinq mois de concertation, la ville de Nîmes renonce à construire 65 logements collectifs dans l'aménagement des anciennes pépinières Pichon en parc urbain. Durant la concertation, l'opposition à ce projet immobilier a été quasi-unanime. Les 14,5 hectares des anciennes pépinières seront donc entièrement consacrés à la nature, la promenade ou les activités sportives. La ville dit porter une attention toute particulière à la protection de la biodiversité avec la mise en place d'une gestion écologique.   

Si la ville ne construira pas de logements, elle conserve en revanche l'organisation proposée lors de la concertation. Trois grandes séquences : l'extrémité nord, près du triangle de la gare SNCF, ouverte sur la ville par un grand parvis, ce sera un lieu ouvert à un public de passage. Le cœur du site conservera la mémoire des pépinières Pichon, ce sera le parc de proximité pour les riverains. La partie sud, ouverte sur le boulevard Allende, intégrera des parcours sportifs au milieu d'îlots de nature.

Un hôtel de charme et un restaurant

Dans ce parc, la mairie prévoit un hôtel de charme d'une dizaine de chambres ainsi qu'un restaurant. Au programme également, des jardins solidaires. Restent toutefois plusieurs inconnues : les traversées douces du boulevard Allende qui ne sont pas encore définies ou l'accessibilité de ce futur parc urbain. Faut-il une fermeture nocturne ou une ouverture permanente et dans ce cas, comment assurer la sécurité la nuit ?

Ce projet est estimé à 15 millions d'euros par la ville de Nîmes. Les travaux devraient débuter en 2021/2022 après une enquête publique à la fin du premier semestre 2019 puis un concours de paysagistes au second semestre 2019.