Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de couvre-feu, mais des précautions supplémentaires dans les restaurants de Dordogne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

La Dordogne échappe au couvre feu, mais les restaurants doivent prendre de nouvelles précautions dès ce samedi comme dans toute la France, avec des tablées réduites, un cahier pour noter les coordonnées des clients, et le port du masque à table jusqu'au premier plat.

L'obligation du port du masque est affiché partout dans le restaurant de Frédérc Besnard
L'obligation du port du masque est affiché partout dans le restaurant de Frédérc Besnard © Radio France - Harry Sagot

Le premier ministre Jean Castex a annoncé vendredi un protocole sanitaire renforcé pour tous les restaurants de France dès ce samedi 17 octobre. En Dordogne, où la circulation du coronavirus reste faible malgré une augmentation sur la dernière semaine, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie, l'UMIH-24 a immédiatement adressé un mail à tous ses adhérents périgourdins, avec le détail des précautions à prendre dès ce samedi : Les tables des restaurants ne pourront accueillir que six personnes maximum, chaque établissement devra ouvrir un cahier à l'accueil pour noter les coordonnées des clients (elles devront être conservées 14 jours, pour une éventuelle recherches des contacts d'une personne contaminée), les clients devront conserver leur masque jusqu'au premier plat, et  paiement devra se faire à table pour éviter les déplacements. La capacité maximale d'accueil de l'établissement devra être affichée à l'extérieur (et éventuellement sur son site internet), en cas de contrôle de police... ou de gendarmerie.

tout vaut mieux que d'être complètement complet" - Frédéric Besnard, restaurateur

Frédéric Besnard dirige trois restaurants à Périgueux (Chez Fred, Les Coupoles, et La Fabrik). L'ancien protocole sanitaire lui a déjà fait perdre une douzaine de places Chez Fred, soit 20% de sa capacité, mais pour lui "c'est mieux de perdre 12 places et d'être ouverts, que d'être complètement fermés"

Frédéric Besnard a découvert le protocole renforcé dans un mail de son syndicat, l'UMIH-24, et d'abord la limitation des tables à six clients

Choix de la station

À venir dansDanssecondess