Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pas de fermeture du CEA à Monts en 2019

-
Par , France Bleu Touraine

L'annonce a été faite ce matin à Tours à l'issue d'une réunion en préfecture entre la ministre de la santé Marisol Touraine et les syndicats du CEA du Ripault. C'est le président de la République qui a pris cette décision. Pour autant, des réflexions devront être menées sur la modernisation du site pour la prochaine loi de programmation militaire.

Marisol
Marisol © Radio France - Valentine Schira

Le CEA du Ripault, à Monts, ne fermera pas en 2019.C'est l'annonce faite ce vendredi par la ministre de la santé, Marisol Touraine. Une déclration faite à l'issue d'une réunion avec les représentants syndicaux du commissariat à l'énergie atomique à la préfecture d'Indre-et-Loire, à Tours .C'est le président de la république François Hollande qui a décidé de suspendre la décision de transférer en Aquitaine 600 salariés du site tourangeau.D'après Marisol Touraine le président François Hollande a l'intention de venir prochainement rencontrer les salariés du CEA du Ripault .

 

Satisfaction et vigilance du côté du Conseil Départemental

 

Le président UMP/UDI du Conseil Départemental, Jean-Yves Couteau se félicite de cette décision, liée selon lui à un mobilisation collective. Il reste cependant vigilant quant à l'évolution du site à Monts . Il faut dire que malgré cette annonce, le CEA du Ripault devra réfléchir à l'avenir à son fonctionnement et ses effectifs selon l'Elysée . Le président demande aussi au CEA une évaluation approfondie de l'ensemble de ses sites. C'est dans la perspective de la future loi de programmation militaire, débutant en 2019.

 

CEA SON

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu