Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Pas de médailles mais des moyens pour l'hôpital" réclament les blouses blanches à Rennes

Après trois mois de crise sanitaire, médecins, aides-soignants, infirmiers, ambulanciers, personnels des ehpads, ont manifesté ce mardi 16 juin à Rennes pour réclamer des moyens et de meilleurs salaires. Ils étaient entre 1.300 et 3.000 à s'être mobilisés.

Entre 1.300 et 3.000 personnels soignants ce mardi 16 juin à Rennes
Entre 1.300 et 3.000 personnels soignants ce mardi 16 juin à Rennes © Radio France - Céline Guétaz

"Les applaudissements tous les soirs pendant la crise, ça nous a fait plaisir. Mais aujourd'hui c'est au gouvernement de concrétiser cette reconnaissance, en nous donnant des moyens", affirme Erwan, infirmier depuis cinq ans à l'hôpital de Vitré. Avec ses collègues, il est venu grossir les rangs de la manifestation à Rennes, esplanade de Gaulle. Masqués ou pas, en blouse blanche pour la plupart, les personnels ont soigné leurs slogans pour ce rassemblement. 

Manifestation des soignants à Rennes ce mardi 16 juin
Manifestation des soignants à Rennes ce mardi 16 juin © Radio France - Céline Guétaz

Dans le cortège rennais, qui a rassemblé entre 1.300 personnes selon la police, et 3.000 personnes selon les syndicats, il y avait des aides-soignants, des infirmiers, des techniciens de laboratoire, des agents des Ehpads et du Samu. Venus à la fois des hôpitaux publics de Rennes, Fougères, Janzé ou Vitré, mais aussi des cliniques et hôpitaux privés de Saint-Grégoire, Saint-Hélier et Saint-Yves à Rennes."On partage les mêmes revendications, les mêmes galères aujourd'hui entre le public et le privé", estime Elodie, aide-soignante à la clinique Saint-Hélier à Rennes. 

Pas de primes mais de meilleurs salaires

_"Les primes on s'en fout, on veut des hausses de salaires_", explique cette aide-soignante de l'hôpital de Vitré où "l'on attend d'ailleurs toujours la prime annoncée". Cette manifestation intervient après un mouvement de grogne commencé il y a plus d'un an. Mais "ce n'est pas la énième manif, c'est une de plus pendant le Ségur de la santé, qui pour le moment n'aboutit à rien de concret", réagit cette infirmière du CHP Saint-Grégoire. "Nous, on n'a même pas été invités au Ségur, c'est du foutage de gueule", lance Jean-Claude, ambulancier au Samu 35. "Pourtant on a été là pour transporter les malades du Covid au plus fort de la crise."

Des soignants de l'hôpital de Vitré manifestent à Rennes
Des soignants de l'hôpital de Vitré manifestent à Rennes © Radio France - Céline Guétaz

Dans le cortège, il y a aussi cette technicienne de laboratoires : "On était là pour faire les tests aux patients suspects, et aujourd'hui on n'a même pas de primes, parce qu'on n'est pas considérés comme des personnels soignants". 

Les personnels du Samu 35 lors du rassemblement à Rennes
Les personnels du Samu 35 lors du rassemblement à Rennes © Radio France - Céline Guétaz

"On ne veut plus laisser des patients sur des brancards pendant des heures" 

On n'est pas des héros, estime Chloé Hervé, aide-soignante aux urgences du CHU de Rennes. "On a simplement fait notre travail, mais aujourd'hui que la crise est passée, on se sent délaissés. On veut des salaires décents et des moyens. On ne veut plus laisser nos patients pendant des heures sur des brancards, parce qu'on n'a pas de lits pour eux."

De nombreux slogans lors de la manifestation des soignants à Rennes
De nombreux slogans lors de la manifestation des soignants à Rennes © Radio France - Céline Guétaz
Choix de la station

À venir dansDanssecondess