Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de réouverture des marchés au Mans, les producteurs tentent de s'organiser

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Un quart des marchés alimentaires vont rouvrir cette semaine en France. Mais au Mans, c'est toujours non. Malgré les demandes de certains producteurs et de consommateurs, le maire, Stéphane Le Foll, estime que ce n'est pas le moment. Mais d'autres solutions émergent.

Marché des Jacobins
Marché des Jacobins © Radio France - Julien Jean

Les courriers de producteurs adressés au maire ou les pétitions de consommateurs pour rouvrir les marchés du Mans n'y ont rien fait. Le maire du Mans, Stéphane Le Foll, ne rouvrira pas ces espaces de vente alimentaires en plein-air. Il refuse de prendre le moindre risque : "Dans cette phase de pic épidémique, il n'est pas question de rouvrir des endroits où les gens peuvent se retrouver ! C'est la responsabilité du maire et il faut que tout le monde le comprenne. Et ça durera tant que l'épidémie n'aura pas entamé sa phase décroissante." 

Mais à l'heure où un quart des marchés de France va rouvrir, cette fermeté passe mal, notamment auprès de certains producteurs sarthois qui ne vendent ni en grande surface, ni en direct à la ferme, pour qui les marchés du Mans représentent donc un débouché énorme. Et qui sont parfois, en plus, dans une période cruciale explique Damien Houdebine, élu de la Confédération paysanne à la chambre d'agriculture : "Je pense notamment aux fromagers qui sont en pic de lait, avec beaucoup de production et qui se retrouvent d'un seul coup sans débouché. Economiquement, pour ces gens-là, c'est compliqué. Donc il faut rouvrir et peut-être aussi, en parallèle, trouver d'autres type de commercialisation."

Vente directe, livraison... des solutions émergent

Certains producteurs s'organisent d'ailleurs déjà, à l'image du GAB72 (groupement des agriculteurs biologiques) qui  appelle le public "à venir sur les fermes et autres points de ventes de produits bio locaux (Biocoop, Distribio, points de dépôts,  magasin de producteurs, etc...)" en se référant notamment à son guide des producteurs bio en vente directe. Ou en utilisant le site de vente en ligne local.bio qui met en relation les producteurs bio et les consommateur. Des points de vente qui s’organisent évidemment "dans le respect des gestes barrières"

Innover, s'adapter, c'est également l'avis du maire du Mans, qui rappelle que les "producteurs peuvent aussi livrer". C'est dans ce sens que la ville du Mans vient de publier une première liste d'une vingtaine de producteurs et artisans habituellement présents sur les marchés et qui proposent dès aujourd'hui ce mode de vente. Les commerçants-producteurs qui souhaitent s'associer à cette démarche peuvent contacter le 02 43 47 47 47 - service des Droits de Place, afin  d'être ajoutés à cette première liste.

De son côté, Sarthe Tourisme, avec l'appui du réseau Bienvenue à la Ferme, propose également son annuaire de producteurs et artisans Sarthois en capacité de livrer à domicile ou de proposer de la vente à la ferme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu