Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La grève est reconduite sur le réseau de bus de Poitiers

mercredi 4 avril 2018 à 10:46 Par Baudouin Calenge et Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou

Les salariés du réseau de bus Vitalis reconduisent la grève ce jeudi, dans l'agglomération de Poitiers. Les négociations bloquent sur les hausses de salaires.

Peu de bus du réseau vitalis aujourd'hui à Poitiers
Peu de bus du réseau vitalis aujourd'hui à Poitiers © Radio France - baudouin calenge

Poitiers, France

La grève est reconduite ce jeudi, chez Vitalis, le réseau de bus de l'agglomération de Poitiers. 

Le personnel a voté la poursuite du mouvement, ce mercredi soir, en assemblée générale.

Prévisions de trafic pour jeudi

La direction de Vitalis annonce un trafic "très perturbé" ce jeudi, avec seulement 30% des bus en circulation

  • Lignes 20, 22, 23, 24, 25, 26, 28, 29 et Navette TER maintenues.
  • Les 2 agences commerciales seront ouvertes.
  • Service ALLO-BUS ouvert
  • Service FLEX’E-BUS ANNULE hors courses salariés (CHU, Futuroscope notamment)
  • Service HANDIBUS FORTEMENT PERTURBE
  • Lignes SCOLAIRES (lignes S) MAINTENUES

Blocage sur les hausses de salaires

Cette grève est lancée par les cinq syndicats. 

Pendant les négociations ce mercredi, la direction a accepté l'abandon du jour de carence en cas d'arrêt maladie. Le point de blocage porte sur les hausses de salaires : les syndicats demandent 1,6%, la direction propose une augmentation de 1,2%.