Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pass sanitaire : les centres commerciaux concernés dans les Pyrénées-Orientales

Par

Seuls les centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés devront contrôler les pass sanitaires à partir du mois d'août. Dans les Pyrénées-Orientales, quatre d'entre eux sont concernés.

Les deux galeries Carrefour de Perpignan et Claira devront contrôler le pass sanitaire Les deux galeries Carrefour de Perpignan et Claira devront contrôler le pass sanitaire
Les deux galeries Carrefour de Perpignan et Claira devront contrôler le pass sanitaire © Radio France - Pierre Heckler

Seuls les centres commerciaux d'une superficie supérieure à 20.000 mètres carrés devraient être concernés par l'obligation de contrôler le pass sanitaire à partir de début août, a précisé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans le Journal du Dimanche . "Les chefs d'entreprise ont des inquiétudes, je souhaite les rassurer : nous ferons preuve de compréhension", a indiqué le ministre. "Un consensus de la profession sur ce seuil est à portée de main", a-t-il relevé. 

Publicité
Logo France Bleu

Le seuil de 20.000 mètres carrés est déjà celui qui avait été choisi en février, quand le gouvernement avait fermé les centres commerciaux non alimentaires de plus de 20.000 mètres carrés.  400 centres sont concernés en France, dont quatre dans les Pyrénées-Orientales :

  • Carrefour-Claira
  • Auchan Porte d'Espagne à Perpignan
  • Chateau-Roussillon à Perpignan
  • Leclerc-Nord, à Perpignan

Encore des incertitudes

Dans un avis rendu ce lundi, le Conseil d’Etat estime que la présentation d’un pass sanitaire dans les centres commerciaux est "une atteinte disproportionnée aux libertés" notamment pour les personnes ne pouvant être vaccinées pour des raisons médicales. Cette mesure est aussi critiquée par les professionnels du secteur. Elle "discrimine et stigmatise une fois de plus les centres commerciaux", a réagi Gontran Thüring, délégué général du Conseil national des centres commerciaux.

A l'issue du Conseil des ministres lundi soir, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé vouloir maintenir cette obligation, tout en tenant compte de l'avis du Conseil d'État. En pratique, si aucun autre magasin ne permet d'accéder aux produits de première nécessité dans le "bassin de vie", "il n'y aura pas d'utilisation du pass sanitaire dans ce centre commercial".  Mais quelle est la définition d'un "bassin de vie" ? "On le fera en lien avec préfets et élus locaux", assure Gabriel Attal.  

Le texte est discuté a partir de ce mardi en commission à l’Assemblée nationale. Des rectificatifs pourraient être apportés. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu