Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Patrick Weiten lance son plan Marshall pour la Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Il promet de taper "tous azimuts" : le président du Département de la Moselle Patrick Weiten annonce un plan d'urgence de 42 millions d'euros pour soutenir l'emploi, le pouvoir d'achat et l'attractivité durement touchés par la crise du coronavirus.

Patrick Weiten, président du Conseil départemental de la Moselle
Patrick Weiten, président du Conseil départemental de la Moselle © Radio France - Clément Lhuillier

Le plan de bataille se résume en trois chiffres : 5 objectifs, 40 mesures, 42 millions d'euros. Dans la bataille de l'après-covid, le président du Conseil Départemental a décidé de sortir l'artillerie lourde et de ne pas lésiner sur les moyens. "Il faut un électrochoc" soutien Patrick Weiten au moment de présenter son plan d'urgence pour la Moselle. Et le mot "urgence" n'est pas lancé en l'air : les mesures votées par la collectivité cette semaine sont applicables dés maintenant car "il y a urgence à investir rapidement" en attendant l'annonce à la rentré d'une plan de relance inscrit davantage dans la durée.

Attractivité et pouvoir d'achat 

Le premier objectif vise combler le déficit d'image dont souffre la Moselle, longtemps marquée en "rouge" au plus fort de l'épidémie. "Il faut tourner la page" estime Patrick Weiten avec une politique de communication et de valorisation des sites de loisirs et de tourisme du département pour inciter les Mosellans à les fréquenter cet été. Et pour les touristes, un remboursement de 100 euros est proposé sous réserve de dépenses d’hébergement, de restauration ou de visites  dans des sites labellisés MOSL.

Pas moins de 100.000 bons d'achats seront disponibles sur demande. Une partie a déjà été annoncée : ce sont les chèques cadeaux d'une valeur totale de 50 euros pour les 48.000 collégiens du département (12.000 en ont déjà fait la demande). Le département propose également des bons d'achat de 30 euros pour les personnes seules, âgées, handicapées ou bénéficiaires du RSA à dépenser dans des entreprises locales, qui pratiquent le circuit court. Par ailleurs, le prix du repas à la cantine pour les collégiens baisse de 25% pour s'établir à 3,60 euros pour tous. 

Soutien aux petites entreprises et à l'embauche

Enrobés, giratoires... Il y aura des travaux sur les routes de Moselle cet été. Mesure phare du plan en matière d'économie, le Département débloque une enveloppe supplémentaire de 15 millions d'euros pour le BTP. Quant aux travailleurs indépendants ou non salariés de très petites entreprise privés de revenus pendant le confinement, ils recevront un chèque de 600 euros. Entre 4 et 6.000 personnes devraient en bénéficier. Les associations à but touristique seront également soutenue, ainsi que les exploitations qui pratiquent les circuits courts.

C'est aussi l'un des points clés de ce plan d'urgence : le Département s'engage à financer 400 jobs d'été pour les jeunes en entreprises, dans les mairies ou les associations. "On est prêt à payer le poste d'un jeune dans un village qui ira tondre la pelouse pendant les vacances" explique Patrick Weiten qui donne l'exemple au département avec une centaine de postes disponibles. La collectivité s'engage également à financer l'embauche de 200 allocataires du RSA pour une durée de 6 mois.

L'été en caravane

Deux caravanes sillonneront les routes de Moselle durant les vacances scolaires. L'une estampillée "Moselle terre de Jeux 2024" avec des athlètes de haut niveau et des défis sportifs à relever. L'autre sera culturelle et artistique avec des spectacles et des concerts. "La culture, le tourisme et le sport, c'est ce qui fait le bien vivre ensemble." Ainsi, 3 millions d'euros seront également distribués aux associations pour compenser en partie les pertes financières provoquées par la crise. 

Les chiffres clés du plan d'urgence du Conseil départemental de la Moselle
Les chiffres clés du plan d'urgence du Conseil départemental de la Moselle - CD57

Pas de hausse d'impôts 

L'effort est considérable, voire inédit pour la collectivité. Mais qui va payer ? "Nous n'augmenterons pas la fiscalité" promet Patrick Weiten qui se félicite de recettes en hausse sur l'exercice 2019 grâce à "une gestion rigoureuse" qui permettent au Conseil Départemental de dégager des capacités d'emprunt suffisantes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess