Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Vienne : Paul Rhoads, peintre new-yorkais et gilet jaune engagé

-
Par , France Bleu Poitou

A Loudun dans le nord-Vienne, des Gilets jaunes ne désarment pas. Chaque samedi, un groupe d'irréductible continue à s'installer à côté du rond-point de l'entrée sud de la ville. Parmi eux, un peintre new-yorkais installé dans le Poitou depuis une trentaine d'années.

Paul Rhoads vit dans le Poitou depuis une trentaine d'années
Paul Rhoads vit dans le Poitou depuis une trentaine d'années © Radio France - Baudouin Calenge

Loudun

Dès le début, Paul Rhoads a rejoint le mouvement, en novembre 2018. Par curiosité et très vite parce qu'une partie de lui s'y retrouvait. Il a ainsi apporté sa contribution en peignant des banderoles. Il s'est aussi amusé à faire le portrait de nombreux Gilets jaunes de Loudun "pour leur donner une visibilité". Il partage avec ces personnes d'horizons très différents ce même ras-le-bol du mépris des élites. Un mépris qu'il dit avoir vécu en tant qu'artiste lorsque l'art contemporain a émergé, puis s'est imposé aux États-Unis.

"Ce sont des gens qui en veulent, qui ont de l'énergie, de l'ambition"

"L'expérience social des gilets jaunes est remarquable" explique Paul Rhoads qui affirme que cela lui a ouvert les yeux. "Les Gilets jaunes, ce sont des gens qui en veulent, qui ont de l'énergie, de l'ambition et qui sont stoppés stupidement par des gens qui ne sont pas mieux qu'eux."

Paul Rhoads est persuadé que ce mouvement n'est pas terminé. Pour lui l'organisation des débats auxquels il a participé ont été une diversion qui a certes aboutie à disperser, diviser les gens. Mais l'artiste américain est persuadé qu'il "y a beaucoup de gens qui restent tout à fait mobilisés et quand on est sur le rond-point, c'est fou le nombre de personnes qui nous encouragent". Et de conclure, "moi je le sens comme ça et je reste très motivé".