Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pays Basque : l'eusko devient première monnaie locale d'Europe

lundi 5 novembre 2018 à 5:31 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

C'est une monnaie locale mais son succès dépasse les frontières du Pays Basque. L'eusko est non seulement la première monnaie alternative de France mais depuis cette année la première en Europe. Pourtant l'eusko est né il y a cinq ans.

Plus d'un million d'euskos en circulation au Pays Basque
Plus d'un million d'euskos en circulation au Pays Basque -

Pays Basque, France

Connaissez-vous le Buzuk, le Gabare ou encore le Kwak ? Il s'agit de quelques unes des 62 monnaies complementaires de France. Le Buzuk est lancé depuis 2016 dans le Pays de Morlaix. Le Gabare est née à Tours et dans le bassin de Touraine. Enfin le Kwak, on ne le trouve qu'en Guyanne. Ces monnaies sont convertibles en euros. La plus connue, en tout cas, la plus importante de ces monnaies locales, est sans conteste l'Eusko (on prononce éouch-ko).

L'eusko a été lancé en 2013 au Pays Basque. Très vite cette monnaie locale est devenu première de France. Cinq ans plus tard, cette monnaie alternative est la première d'Europe.

Un million d'euskos en circulation

Aujourd'hui, depuis le mois d'octobre, plus d'un million d'euskos circule. Un million d'euskos dont 400 000 en billets. Le reste existe sous forme numérique. 3000 personnes utilisent cette monnaie. 780 commerces et entreprises l'ont adopté ainsi que la communauté d'agglomeration Pays basque. Derrière cette engouement, la volonté de developper l'économie locale et les circuits courts. 

On paye en liquide et avec une carte bancaire

Depuis 2017, l'association gestionnaire de l'eusko, Euskalmoneta, a lancé sa carte bancaire "euskokart". 

la carte "euskokart" - Aucun(e)
la carte "euskokart" -

Cette année, l'eusko a remporté une grande victoire judiciaire. Le sous-prefet et le prefet des Pyrénées Atlantiques contestaient à la ville de Bayonne le droit d'utiliser cette monnaie. Pour les representants de l'Etat, seul l'euro est la monnaie de France. Il a fallu deux ans de bataille judiciaire avant que le tribunal administratif de Pau donne le droit à la ville de payer aussi en euskos. 

Recevoir une partie de son salaire en euros c'est possible

En ce mois de novembre, pour la première fois, des élus de Bayonne peuvent recevoir, s'ils le souhaitent, une partie de leurs indemnités en euskos. Deux élus sont candidats dont Martine Bisauta. L'adjointe au maire en charge du développement durable et la participation citoyenne y voit des avantages.

Ça va s’étendre de plus en plus — Martine Bisauta

Martine Bisauta payée ce mois-ci en partie en euskos

Martine Bisauta, adjointe au maire de Bayonne en charge du developpement durable et la participation citoyenne - Radio France
Martine Bisauta, adjointe au maire de Bayonne en charge du developpement durable et la participation citoyenne © Radio France - Jacques Pons

Martine Bisauta se sert des euskos depuis le lancement fin janvier 2013. Dans son quartier Bayonnais de la rive droite, elle a su prendre ses habitudes avec cette monnaie locale. Aujourd'hui, l'élue dispose de deux moyens de paiement en eusko, billets et carte bancaire. 

Si on veut faire le "poteo" dans le petit Bayonne, c'est très facile avec l'eusko — Martine Bisauta

Martine Bisauta, adjointe au maire de Bayonne et militante de l'eusko

Aujourd'hui, l'eusko est non seulement soutenu par plusieurs communes pionnières comme Hendaye et Bayonne mais aussi par la communauté d’agglomération pays Basque. Cela signifie que l'organisme représentant les 158 communes du pays Basque peut payer en euskos.

Le secret du succès de l'eusko 

Derrière ce succès, une volonté de développer l'économie locale et les circuits courts et la langue basque. Le président et l'un des fondateurs d'Euskalmonéta, Dante Edme-Sanjurjo : 

L'eusko crée de l'activité économique locale — Dante Edme-Sanjurjo

Dante Edme-Sanjurjo "avec l'eusko on crée de l'activité économique locale"

Avec l'eusko, je deviens contagieux ! — Dante Edme-Sanjurjo

Dante Edme-Sanjurjo - à quoi sert l'eusko

Xebax Christy, président d'Euskal Moneta, l'association qui gère l'Eusko - Radio France
Xebax Christy, président d'Euskal Moneta, l'association qui gère l'Eusko © Radio France - Oihana Larzabal

Xebax Christy, président de l'association Euskal Moneta, invité de France Bleu Pays Basque