Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pays Basque : les cheminots ont manifesté lundi contre le "tout camion"

lundi 28 mai 2018 à 18:04 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

Nouveau bloc de grève à la SNCF depuis dimanche soir et jusqu'à mercredi matin, 8h. Pour marquer leur 23e jour de grève (lundi) les cheminots du Pays Basque ont manifesté devant la gare de Bayonne contre le "tout camion".

Des pneus pour empêcher les bus de se garer près de la gare de Bayonne
Des pneus pour empêcher les bus de se garer près de la gare de Bayonne © Radio France - Jacques Pons

Pays Basque, France

Pas de faiblesse dans la grève des cheminots du Pays Basque lancée depuis le 3 avril dernier contre la réforme du secteur ferroviaire. Dans la gare de Bayonne, lundi matin, lors d'une assemblée générale sur l'un des quais, 101 cheminots du Pays Basque (Hendaye et Bayonne) ont voté pour reconduire la grève. Un seul a voté contre.

Auparavant les grévistes ont bloqué avec des pneus l'accès à la gare routière de Bayonne juste à coté de la gare ferroviaire. Une action symbolique contre "le tout camion". 

C'est au Pays Basque, au niveau de Bayonne, que convergent deux autoroutes (A64 en provenance de Pau et A63 depuis Bordeaux). Des axes routiers particulièrement utilisés par les camions et donc pollués. Contre ce "tout camion" les cheminots prônent le fret ferroviaire, une solution peu à peu abandonnée selon leurs responsables CGT. 

Pas facile de passer l'obstacle - Radio France
Pas facile de passer l'obstacle © Radio France - Jacques Pons

D’où l'action spectaculaire de ce lundi en fin de matinée. Deux camionnettes débarquent 150 pneus usagés aussitôt disposés savamment devant l'unique accès au parking sur lequel les autobus attendent les voyageurs. Dans chaque pneu, des cables d'acier et des manilles serrées au maximum empêchent toute manutention. Il faudra des pinces et de gros muscles pour venir à bout de l'obstacle !

En attendant, 200 personnes se sont rassemblées devant cette barrière de pneus avec deux banderoles. Sur l'une d'entres elles on peut lire : "55 camions = un train, non à la filialisation du frêt SNCF !" Sur l'autre banderole : "un train = 55 camions, sécurisons nos routes !".