Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Pays Basque : les salles de spectacle majoritairement fermées jusqu'en septembre

-
Par , France Bleu Pays Basque

Les salles de spectacle ont le droit d'accueillir du public depuis le 2 juin mais elles sont peu nombreuses à avoir une programmation pour cet été. Les conditions sanitaires sont telles que les salles ouvriraient à perte. Tour d'horizon au Pays Basque.

De nombreuses salles comme Le Magneto à Bayonne ne rouvriront qu'en septembre
De nombreuses salles comme Le Magneto à Bayonne ne rouvriront qu'en septembre - Capture d'écran Facebook

Le monde du spectacle au Pays Basque est toujours dans l’incertitude et le flou. La ville de Bayonne a annoncé ce lundi 22 juin,  le report d’un an de la première édition des « Nuits généreuses » à la salle Lauga ( en mai 2021, il y aura les concerts prévus en mai 2020 : Catherine Ringer, les Fatals Picards et les Ogres de Barback).

La troisième édition du festival Paseo en revanche aura lieu du 20 juillet au 5 septembre 2020 : 35 concerts et 220 impromptus chorégraphiques et théâtraux mais tous en extérieur. A vrai dire, peu de salles de spectacle vont accueillir du public cet été au Pays Basque. 

La Luna Negra et le Petit Bijou ouvrent dèbut juillet

La première a proposer un RDV, c'est la Luna Négra à Bayonne, mais ce ne sera pas pour son festival d’humour estival : l’été en rire ( qui dure quatre semaines normalement). Ce sera pour (La Luna Negra ) entre parenthèse ; six spectacles à partir du 2 juillet.

On a décidé qu'on ne pouvait pas s'empêcher de faire un petit coucou à notre public et soutenir nos artistes locaux donc on ouvre pour six spectacles et ça s'appelle la Luna entre parenthèse - Luc Pelletier, le directeur artistique de la Luna Negra.

La Luna ouvrira à demi jauge. Ca veut dire qu'au lieu de recevoir cent spectateurs, il y en aura au mieux cinquante. Pas rentable économiquement mais nécessaire selon Luc Pelletier le directeur artistique.

La Luna Negra à Bayonne propose 6 spectacles en juillet
La Luna Negra à Bayonne propose 6 spectacles en juillet - Luna Negra

Une situation encore plus compliquée pour les salles privées qui ne sont pas sous le statut d’association (comme la Luna Negra ou le Magneto) et qui ne sont pas subventionnées. Le Petit Bijou à Biarritz avait ouvert en septembre 2019. Pendant le confinement, ses propriétaires ont proposé des avoirs mais cela aurait trop impacté la trésorerie.

Le Petit Bijou à Biarritz a une jauge de 120 places normalement
Le Petit Bijou à Biarritz a une jauge de 120 places normalement - Le Petit Bijou

Une souscription a été lancée pour passer la crise et le Petit Bijou reprend à compter du 3 juillet. Virginie Stevenot, la propriétaire et son mari ont longtemps hésité.  

C'est un peu la sensation de faire la mendicité mais c'est aussi une manière se survivre à l'après. Si je peux pas payer les comédiens à la réouverture comment je fais? - Virginie Stevenot propriétaire du Petit Bijou à Biarritz.

RDV à l'automne pour les autres salles

Les autres salles en revanche vont rester fermer jusqu’en septembre. Daniel Rodriguez, le directeur du Magnéto à Bayonne explique ainsi que les protocoles sont trop contraignants. Les directives gouvernementales sont floues

L'Atabal à Biarritz a déjà une trentaine de concert programmée à l'automne
L'Atabal à Biarritz a déjà une trentaine de concert programmée à l'automne - Capture d'écran Facebook

A l’Atabal à Biarritz, 700 places, vingt dates ont été annulées. La structure a profité du confinement et du déconfinement pour effectuer quelques travaux. Les résidences d'artistes ont repris mais pas les concerts. Son directeur François Maton préfère se concentrer sur la prochaine saison. Une trentaine de concert sont déjà programmés. 

La position du secteur est clairement de redemander la réouverture à jauge pleine pour l'automne. Nous, on travaille clairement plus au rapprochement social des publics qu'à leur distanciation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu