Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le syndicat de traitement des ordures ménagères du Pays de Brive lance une plateforme de vente en ligne des déchets

vendredi 5 octobre 2018 à 5:32 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin et France Bleu

Vendre ou donner plutôt que mettre à la poubelle. C'est ce que propose depuis la rentrée le syndicat des ordures ménagères du pays de Brive avec Troc Sirtom Brive.

Chaque année 12 000 tonnes de déchets encombrants sont déposés dans les déchetteries du Pays de Brive
Chaque année 12 000 tonnes de déchets encombrants sont déposés dans les déchetteries du Pays de Brive © Maxppp - Jean-Louis Pradels

Brive-la-Gaillarde, France

Développé par une start-up de Dunkerque le dispositif a déjà été adopté par une dizaine de syndicats d'ordures ménagères en France. Troc Sirtom Brive a été mis en route le 1er septembre pour l'ensemble des habitants des 123 communes adhérentes du syndicat. "Ça veut dire qu'une personne extérieure à une commune du Sirtom ne peut ni accéder à ce site ni répondre à une annonce" précise le directeur du Sirtom Philippe Delpeuch

Tous les encombrants

Le principe est comparable à celui des plateformes de vente entre particuliers. On peut mettre une annonce pour un objet soit en vente, soit à donner. On peut aussi proposer des échanges. Le site permet également de déposer une annonce pour rechercher un objet. "Ça peut être tout : des habits, des vélos, objets quelconques et tout ce qui est pour le bâtiment : des restes de pots de peinture, un fond de sac de ciment, un mètre carré de carrelage, des planches ". 

Du développement durable

Pour le président du Sirtom Yves Laporte, cet outil présente de nombreux avantages : économique avec la réutilisation des objets, "c'est l'économique circulaire des objets"; social car il permet des échanges entre voisins et pour l'environnement il peut éviter par exemple les dépôts sauvages. "C'est du développement durable" ajoute Yves Laporte. Et un objet qui sera ainsi réutilisé n'ira pas en déchetterie. Chaque année, ces déchets dits encombrants représentent 12 000 tonnes pour le Sirtom de Brive.

troc-sirtom-brive.fr