Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Pénurie d'essence : prises d'assaut, plusieurs stations mayennaises ont fermé ce week-end

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Mayenne

Du fait d'un blocage de dépôts pétroliers bretons depuis jeudi 28 novembre, et d'un vent de panique chez les automobilistes, certaines stations-essence de Mayenne se sont retrouvées à sec ce week-end. Plusieurs attendent d'être livrées, mais craignent les difficultés avec la grève du 5 décembre.

Plusieurs stations d'essence ont dû fermer ce week-end, par précaution ou à cause d'une ruée vers les pompes.
Plusieurs stations d'essence ont dû fermer ce week-end, par précaution ou à cause d'une ruée vers les pompes. © Radio France - Simon de Faucompret

Département Mayenne, France

C'est l'effet papillon. Depuis ce jeudi 28 novembre, des entrepreneurs des travaux publics bloquent plusieurs dépôts pétroliers dans l'Ouest de la France. C'a été le cas en Bretagne à Brest et Lorient, à Vern-sur-Seiche près de Rennes (Ille-et-Vilaine) mais aussi au Mans (Sarthe). Et ça s'est répercuté ce week-end sur les stations-services de la Mayenne.

Ces professionnels du BTP protestent contre la décision du gouvernement de supprimer l'exonération de taxe sur le gazole non routier (GNR). Cette suppression est prévue par l'article 16 du projet de Loi de Finance 2020.

Des automobilistes tendus ou résignés

Ce week-end, pas de mobilisations en Mayenne, mais des conséquences variées sur nos stations-services. La nouvelle de ces blocages, mais aussi la grève du jeudi 5 décembre, annoncée "forte et durable" par les syndicats, a poussé beaucoup d'automobilistes mayennais à faire le plein en prévision. Résultat : ça a coincé par endroits ce week-end.

"Je voulais aller en face, mais comme vous le voyez, c'est fermé," glisse Joël en remplissant sa voiture à la station Laval Nord, avenue de Mayenne à Laval. En face, c'est dans la station Total du Pont de Paris, et en effet : des plots empêchent l'accès aux pompes. En conséquence, des dizaines de voitures sont à l'arrêt au bord de la route, en attendant d'avoir accès aux rares cuves encore remplies.

Dix, vingt ... jusqu'à une trentaine de voitures attendent en file indienne d'enfin pouvoir se servir, à la station Total Laval Nord, avenue de Mayenne. - Radio France
Dix, vingt ... jusqu'à une trentaine de voitures attendent en file indienne d'enfin pouvoir se servir, à la station Total Laval Nord, avenue de Mayenne. © Radio France - Simon de Faucompret

"Ça me gave d'attendre une demi-heure pour mettre de l'essence."

"Il n'y a plus que de l'essence", prévient Thibault à quelques curieux. Le gazole, c'est fini pour cette station. Lui est enfin parvenu à se glisser jusqu'à la pompe, après ... "une petite demi-heure d'attente, ouais", lâche-t-il d'un air résigné. "Je me serais barré plus vite, mais je travaille en restauration, c'est ma voiture de location et je n'ai pas le choix de la rendre avec le plein." Le jeune homme parle vite, semble agacé. "Ça me gave d'attendre une demi-heure pour mettre de l'essence. Je devrais travailler à l'heure qu'il est, je suis en retard."

Pourquoi attendre autant, alors, et ne pas chercher ailleurs ? "C'est déjà fait", soupire une autre automobiliste en attente, Caroline. "J'ai dû faire quatre stations ce matin. Carrefour, Leclerc, et tout ce qu'on a trouvé sur la route." Tout était fermé.

Et ailleurs en Mayenne ?

En effet, pour certaines stations, c'est la panne sèche. Les cuves sont entièrement vides, notamment au Super U de l'Huisserie. Et ça va durer au moins jusqu'à mardi 3 décembre, date approximative de leur réapprovisionnement. La situation est la même au Carrefour Market de Changé, fermé depuis ce samedi 30 dans après-midi, et au Leclerc de St-Berthevin, hors-service aux dernières nouvelles. Pour l'heure, les stations fermées pour pénuries sont donc celles-ci :

  • U Express, Z.A de l'Aubépin à l'Huisserie.
  • Carrefour Market, les Sablons à Changé.
  • E. Leclerc, Boulevard Louis Armand à Saint-Berthevin.

D'autres ont également fermé, mais par précaution. C'est le cas au Carrefour de Château-Gontier, impossible de s'y fournir. Même son de cloche juste à côté, au Leclerc, ou à l'Intermarché de Bonchamp-lès-Laval. Il reste quelques gouttes d'essence dans les cuves, et la plupart des livraisons sont prévues en milieu de semaine. Sauf si elle sont retardées par la grève nationale annoncée ce jeudi 5 décembre. Ça concerne donc : 

  • Carrefour Market, place du Champ de Foire à Château-Gontier.
  • E. Leclerc, Zone de la Fougetterie à Château-Gontier.
  • Intermarché, rue du Bois Hédin à Bonchamp-lès-Laval.

Restent quelques stations épargnées ou pas aussi affectées que les autres par cette ruée vers l'or noir. Ce dimanche 1er décembre, il restait de l'essence pour au moins la journée à l'Intermarché de Montsûrs ... sauf pour ceux qui roulent au SP 98. Sur l'aire du Grand Coudray, le long de l'A81, la station Avia confirme de son côté n'avoir pas ressenti le moindre effet sur le niveau de leurs cuves. Si l'on résume, sont moins touchés :

  • Intermarché Contact, rue de la Libération à Montsûrs (sauf pour le Sans Plomb 98)
  • Avia Malandrye, aire du Grand Coudray sur l'A81, à Bonchamp-lès-Laval.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu