Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pénurie de beurre : les supermarchés également concernés dans les Landes

mercredi 25 octobre 2017 à 19:30 Par Hajera Mohammad, France Bleu Gascogne

Après les pâtissiers et les boulangers, les supermarchés sont à leur tour confrontées à la pénurie de beurre que connaît la France depuis la fin de l'été. Certains rayons dans les magasins des Landes sont vides.

Pénurie de beurre dans le magasin Leclerc du Grand Moun à Mont-de-Marsan, le 24 octobre 2017.
Pénurie de beurre dans le magasin Leclerc du Grand Moun à Mont-de-Marsan, le 24 octobre 2017. © Radio France - Hajera Mohammad

Mont-de-Marsan, France

La pénurie de beurre continue en France. En cause, une baisse de la production de lait et une forte demande des pays étrangers. Après les restaurateurs et pâtissiers, les grandes surfaces sont à leur tour concernées notamment dans les Landes.

Rupture de stock dans les rayons

Il suffit de jeter un coup d’œil dans le rayon beurre du magasin Leclerc du Grand Moun, à Saint-Pierre-du-Mont pour comprendre le problème."Il est vide", admet Vincent Varlet, responsable du rayon en question. "Tous les produits à base de matière grasse sont en rupture de stock", ajoute-t-il. Depuis la rentrée, seulement 30 à 40% de produits commandés sont livrés. Et comme en cas de pénurie de carburant, les clients se jettent sur les rares plaquettes de beurre disponibles pour en faire des réserves. "C'est un cercle vicieux", selon Vincent Varlet. Le magasin a pourtant accroché une affiche sur la vitrine pour expliquer le problème aux clients, mais le client est roi. Impossible de l'empêcher de remplir un caddie, s'il le souhaite.

Message affiché au rayon beurre du Leclerc au Grand Moun de Saint-Pierre-du-Mont,  le 24 octobre 2017. - Radio France
Message affiché au rayon beurre du Leclerc au Grand Moun de Saint-Pierre-du-Mont, le 24 octobre 2017. © Radio France - Hajera Mohammad

Prix du beurre en hausse

Mireille fait partie de ces clients qui ont peur de manquer de beurre à la maison. "J'ai pris deux plaquettes demi-sel, une pour ma mère aussi et je congèle le beurre", explique-t-elle. Evelyne, elle, a besoin de beurre pour faire des gâteaux à ses petits-enfants. Mais elle est obligée de se rabattre sur des mini-plaquettes "hors de prix", selon elle. C'est aussi l'autre problème avec cette pénurie, le prix du beurre flambe depuis le début de l'année. Il est passé de 4 400 euros la tonne en janvier, à 7 000 euros la tonne aujourd'hui.

C'est le paradoxe de cette pénurie. Les rayons sont vides et pourtant les grandes surfaces ne voient pas pour autant leur chiffre d'affaires chuter. "C'est tout le paradoxe. On vend plus de beurre que l'année dernière mais on a moins de marchandises", avoue Vincent Varlet. La situation devrait durer encore deux à trois semaines, selon les professionnels du secteur et le ministre de l'Agriculture. Stéphane Travert assure que la production de lait va repartir à la hausse avant l'hiver.