Économie – Social

Pequignet, le fabricant français de montres de luxe placé en liquidation judiciaire

Par David Malle, France Bleu Besançon et France Bleu jeudi 1 décembre 2016 à 7:10

Le fabricant de montre de luxe Pequignet installé à Morteau
Le fabricant de montre de luxe Pequignet installé à Morteau © Maxppp - Lionel Vadam

Le fabricant des montres Pequignet, installé à Morteau, est placé en liquidation judiciaire. Décision du tribunal de commerce de Besançon ce mercredi 30 novembre. Pequignet, c'est la manufacture de montres de luxe à la française. Une quarantaine de salariés risque de perdre leurs emplois.

Pequignet , c'est LA manufacture française des montres de luxe, un symbole du savoir-faire horloger franc-comtois. La société Pequignet a été créée par Emile Pequignet en 1973. Mais 43 ans après, la crise du marché mondial horloger frappe Pequignet comme les autres fabricants de montres, côté français comme côté suisse. Face au passif de l'entreprise de Morteau, le tribunal de commerce a donc décidé d'opter directement pour la liquidation, sans passer par la case redressement, comme ça avait pu être le cas en 2012.

Mais le tribunal a malgré tout autorisé la poursuite d'activité pendant trois mois. Ça laisse donc une dernière chance à la nouvelle patronne, Florence Sentilhes, de trouver un repreneur. La marque Pequignet, son Calibre Royal, ses brevets internationaux font de l'entreprise un symbole du luxe à la française. Une quarantaine de salariés attendent de savoir s'ils pourront sauver leur entre prise et leurs emplois.

Le communiqué de Pequignet à la suite de la liquidation :

Partager sur :