Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Activité réduite pour les Pères Noël de Loire-Atlantique à cause du coronavirus

-
Par , France Bleu Loire Océan

Avec la pandémie de Covid-19, la plupart des animations de Noël ont été annulées en Loire-Atlantique comme partout en France. Les comédiens qui interprètent le Père Noël se retrouvent sur le carreau mais s'adaptent.

Le Père Noël va devoir attendre avant de pouvoir retrouver son trône.
Le Père Noël va devoir attendre avant de pouvoir retrouver son trône. - Justin Okami

Les odeurs de vin chaud, de marrons et de raclette n'ont pas envahi les centres-villes cette année. Les marchés de Noël et les animations dans les centres commerciaux ou dans les entreprises ont quasiment tous été annulés à cause de pandémie de coronavirus. Pour les artistes ou techniciens qui font vivre la magie de Noël chaque année, ces annulations sont cruelles. Notamment pour ceux qui interprètent le Père Noël.

Le Père Noël en visio

"Ça manque, on reste tous de grands enfants et le père Noël c'est quelqu'un d'indispensable à ces fêtes", souligne Laurent Fournel, habitant de Carquefou. Chaque mois de décembre depuis cinq ans, ce chauffeur de bus enfile son costume rouge. Avec, il parcourt les allées des marchés de Noël, participe à des animations dans les centres commerciaux ou dans des entreprises. Une activité qui permet d'arrondir les fins de mois mais surtout de s'amuser et de faire plaisir

Mais ce ne sera pas le cas cet hiver. "Cette année, il n'y a plus rien", déplore-t-il. Un seul contrat dans un supermarché les 22 et 23 décembre n'a pas été annulé et il espère faire des visites à domicile. Son épouse lui a même confectionné un masque blanc avec des petites étoiles argentées pour assurer sa sécurité.

Pour compenser ces annulations, le Père Noël tente le télétravail et il s'essaye même à la visio pour le marché de Noël 100 % virtuel de la Ville de Carquefou. Mais rien n'y fait, la magie de Noël n'est pas présente cette année.

S'adapter aux conditions

Dans le secteur de Pornic, c'est David Senioris qui officie. Habituellement, le comédien a tellement de contrats à cette période qu'il est obligé d'en refuser. Ils ont quasiment tous été annulés cette année et les rencontres avec les enfants lui manquent. Le téléphone recommence cependant à sonner ces derniers jours pour des visites à domicile. Alors il va s'adapter, "comme tout le monde", dit-il fataliste.

"Je vais continuer de faire le Père Noël à domicile en respectant les règles sanitaires. J'ai une visière donc je vais raconter que c'est la Mère Noël qui ne veut pas que je sorte sans, je vais inventer une petite histoire, s'amuse-t-il. On va aussi éviter les photos de près donc je ne prendrai pas les mômes sur les genoux comme je fais d'habitude mais je pense que tout le monde va comprendre."

Le monde du spectacle sera d'ailleurs dans la rue ce jeudi 3 décembre à Nantes pour demander plus de garanties et de soutien face au Covid-19. Une pandémie qui paralyse la Culture depuis plus de huit mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess