Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Périgueux : La municipalité envisage d'indemniser les commerçants impactés par les travaux

-
Par , France Bleu Périgord

Une délibération va être proposée en conseil municipal ce vendredi 28 septembre.

Les travaux ont beaucoup impacté le centre-ville périgourdin
Les travaux ont beaucoup impacté le centre-ville périgourdin © Radio France - Hugo Checinski

Périgueux, France

Le prochain conseil municipal de Périgueux va permettre d'en savoir plus sur les modalités d'indemnisation des commerçants du centre-ville après les travaux. Une délibération est soumise en ce sens ce vendredi 28 septembre. 

Conditions drastiques

Au cas où la délibération serait votée et adoptée, les commerçants devront apporter de nombreuses preuves pour obtenir une indemnisation. La simple baisse de chiffre d'affaires ne suffira pas. Selon la municipalité, il faudra justifier d'un préjudice "anormal et spécial lié aux conditions de réalisation des travaux, et qui dépasse les gênes et inconvénients que chacun doit normalement supporter sans indemnité dans l'intérêt général"

Cela signifie que la ville va se baser sur plusieurs critères : la baisse du chiffre d'affaires comparé à la moyenne des trois dernières années, la durée de la gêne et l'accessibilité du commerce pendant les travaux. C'est ensuite une commission composée vraisemblablement d'élus, de commerçants et d'experts financiers qui donnera un avis et proposera une indemnisation.

"50% de chiffre d'affaires en moins"

Une décision attendue par les commerçants du centre-ville. Sur le cours Montaigne, où des travaux persistent, certains envisagent de demander cette indemnisation. C'est le cas de Frédéric Godefroy, qui tient la boutique Nooï : "Cet été, on a eu des tranchées devant la boutique, avec des engins qui envoient de la poussière. C'est pas pratique quand on sert de la nourriture. Forcément, on a dû fermer un peu plus longtemps et la perte atteint presque 50% du chiffre d'affaires par rapport à un mois d'août normal." Avant de déposer un dossier, il faudra d'abord que la délibération soit adoptée par le conseil municipal, vendredi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu