Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Périgueux : les urgentistes en grève distribuent des tracts aux automobilistes

-
Par , France Bleu Périgord

Le personnel des urgences de Périgueux a manifesté mardi 15 octobre sur le rond-point de l'hôpital. Les urgentistes, en grève depuis plus de trois mois, ont distribué des tracts aux automobilistes pour les sensibiliser au sujet de leurs revendications.

La plupart des automobilistes arrêtés soutiennent la grève des urgentistes
La plupart des automobilistes arrêtés soutiennent la grève des urgentistes © Radio France - Laurence Méride

Périgueux, France

"Bonjour Madame, c'est pour soutenir les urgences !" Vêtue d'un tee-shirt noir floqué "Urgences en grève" en lettres blanches, Sandrine arrête les voitures une à une pour distribuer aux automobilistes un tract. Dessus, les revendications des urgentistes s'additionnent : "Moins de soignants, moins de soins pour nos patients, stop aux suppressions de lits etc.

Une trentaine d'infirmiers et d'aide-soignants se sont rassemblés sur le rond-point de l'hôpital de Périgueux - Radio France
Une trentaine d'infirmiers et d'aide-soignants se sont rassemblés sur le rond-point de l'hôpital de Périgueux © Radio France - Laurence Méride

C'est pour ces raisons que le personnel des urgences de Périgueux manifestaient mardi 15 octobre sur le rond-point de l'hôpital. L'objectif de la distribution des tracts est de sensibiliser la population au sujet de leurs revendications. Les urgentistes demandent plus de moyens pour accueillir les patients, notamment plus de personnel et de lit d'aval.
Des revendications soutenues par 89% des Français d'après un sondage Odoxa pour France Info et Le Figaro commandé à la fin du mois de septembre. 

Le plan d'Agnès Buzyn ne convainc pas

La trentaine d'urgentistes présents pour cette nouvelle manifestation à Périgueux ne sont pas satisfaits par les mesures annoncées par Agnès Buzyn. Au début du mois de septembre, pour répondre à la crise des urgences, la ministre de la Santé a fait un chèque de 750 millions d'euros avec douze mesures, mais ni lits ni postes supplémentaires ne sont au programme. 

En France, près de 218 services des urgences sont en grève depuis plus de six mois. En Dordogne, les services des urgences de Bergerac et de Périgueux ont rejoint le mouvement national depuis plus de trois mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu