Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Période d’observation prolongée de 6 mois pour le costumier Smuggler qui lance un site de vente sur internet

jeudi 20 juillet 2017 à 15:35 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

C'est une bonne nouvelle pour Smuggler. Placé en redressement judiciaire fin janvier, le costumier haut de gamme dont les produits sont fabriqués par France Confection à Limoges, a vu sa période d'observation prolongée de 6 mois.

Smuggler vient de lancer son site de vente sur internet. Le numérique étant au cœur de sa nouvelle stratégie.
Smuggler vient de lancer son site de vente sur internet. Le numérique étant au cœur de sa nouvelle stratégie. - Capture d'écran du site smuggler.fr

Limoges, France

C'est une bonne nouvelle pour Smuggler. Placé en redressement judiciaire fin janvier, le costumier haut de gamme dont les produits sont fabriqués par France Confection à Limoges, a vu sa période d'observation prolongée de 6 mois. Un "très bon signe pour l'entreprise qui va pouvoir poursuivre sa restructuration dans de bonnes conditions" dixit son PDG Gilles Attaf. Une restructuration qui a commencé avec la fermeture de trois magasins à Paris. Un autre doit fermer à Bordeaux. Mais il n'y en aura pas d'autre pour l'instant selon le patron de Smuggler.

Au delà de ces fermetures, Gilles Attaf parle surtout de réorganisation en interne et de développement de l'offre sur internet avec le lancement la semaine dernière, d'un site de vente en ligne :"Pour nous, c'est un changement total de business model. On avait vraiment une carence dans le domaine du digital. On arrivait pas à monétiser la notoriété très forte que l'on avait, parce qu'on avait un maillage qui n'était pas assez important. Là, on a lancé le site il y a une semaine mais les résultats sont déjà très intéressants en terme de vente. C'est un levier de croissance important pour nous".

Un carnet de commande de nouveau très intéressant

Un outil et une stratégie numérique qui à l'entendre, doit permettre à Smuggler de partir à la reconquête de très gros clients :"Cette stratégie digitale va nous permettre de nous développer et d'utiliser la force de la marque qui est toujours là. Les clients sont toujours sensibles à la qualité de la fabrication. Au Made in France. Cela va être pour nous essentiel dans la croissance future de Smuggler. J'espère que l'on va pouvoir récupérer des nouveaux "grands comptes" du vêtement d'image. On devrait d'ailleurs habiller la société qui va produire toutes les images de la prochaine coupe du monde de football. Notre carnet de commande commence à être de nouveau intéressant, ce qui va nous permettre de retrouver des marges que nous avions perdues ces dernières années."

A noter que la société France Confection, où sont fabriquées les costumes Smuggler à Limoges, fait partie du même groupe mais n'est pas concernée par le redressement judiciaire. Une entreprise qui selon Gilles Attaf, se porte particulièrement bien, du fait que son patron Serge Bonnefont, a trouvé de nouveaux clients, notamment "Comme des garçons" et "Cotelac". Sans oublier la remontée en puissance d'une enseigne comme "Agnès B", déjà cliente de France Confection.