Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Période de fêtes de Noël : au cœur d'une maraude de la Croix-Rouge à Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Chaque soir, les bénévoles de la Croix-Rouge organisent des maraudes dans le centre de ville de Dijon pour distribuer des repas chauds aux plus démunis. À l'approche des fêtes de Noël, France Bleu Bourgogne a suivi une équipe de bénévoles un soir de ronde.

Les cinq bénévoles du soir se relaient chaque semaine pour assurer les maraudes
Les cinq bénévoles du soir se relaient chaque semaine pour assurer les maraudes © Radio France - Lou Bourdy

Dijon, France

Ce mardi soir, le camion de la Croix-Rouge de Dijon est bien rempli. Au menu ce soir : soupe de légumes chaude, sandwich jambon ou fromage, salades, brioches et clémentines. Pour l'équipe des cinq bénévoles mobilisés ce mardi, la soirée commence par les préparatifs en cuisine. Certains font chauffer le chocolat chaud, pendant que d'autres plient les couvertures. 

"Je trouve que cette période devrait amener à plus de solidarité, confie Marie-Claire, 58 ans, bénévole depuis quatre ans à l'association. On n'a pas toujours conscience que certains seront au chaud dans leurs fauteuils en train de manger du foie gras, pendant que d'autres seront dehors et n'aurons rien à manger."

Martine, responsable de la maraude, récupère des brioches pour le dessert des bénéficiaires - Radio France
Martine, responsable de la maraude, récupère des brioches pour le dessert des bénéficiaires © Radio France - Lou Bourdy

Pour les bénévoles, ces soirées de distribution de nourriture sont avant tout de grands moments de partage. Martine, 63 ans est une ancienne enseignante. Elle fait partie de la Croix Rouge depuis un an : "La distribution de nourriture est avant tout un moyen d'échanger avec les bénéficiaires, les écouter, leur proposer un toit. Chacun apporte quelque chose à l'autre. Je connais par cœur le nom de chacun d'entre eux." 

Au niveau de la place Grangier, dans le centre ville de Dijon, une vingtaine de bénéficiaires attendent la soupe servie par les bénévoles. Parmi eux, Stéphanie, 31 ans, à la rue depuis six mois : "Le soir de noël, il n'y aura que la Croix Rouge de présente. Le repas du soir est obligatoire, on pourra trouver un peu de monde pour avoir le moral." Certains soirs, plus de 50 repas peuvent être distribués.

Marie-Claire est bénévoles depuis 4 ans à l'association - Radio France
Marie-Claire est bénévoles depuis 4 ans à l'association © Radio France - Lou Bourdy

Ce mardi soir, des sans-abris, mais aussi des retraités, des enfants, et des travailleurs sont venus chercher à manger. Didier, 57 ans, passera aussi noël avec la Croix-Rouge : "Ces passages de l'association évite de laisser des gens tout seul. On vient ici pour trouver du contact humain, de la gentillesse. Ça réconforte de passer noël avec eux." Dernière étape de la ronde : la place Wilson puis la Gare. Certains soirs, plus de 50 repas peuvent être distribués.Les bénévoles ne rentreront chez eux qu'à une heure du matin, épuisés mais ravis d'avoir aidé.

La Croix-Rouge de Dijon recherche encore des bénévoles, tous les contacts sur leur site internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu