Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Perplexe, l’archevêque de Clermont-Ferrand "n'arrive pas à comprendre" la jauge de 30 personnes pour la messe

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Archevêque de Clermont-Ferrand, monseigneur François Kalist remet en cause la jauge de 30 personnes pour les célébrations religieuses : selon lui cette mesure ne fait "aucun sens".

Monseigneur François Kalist "n'arrive pas à comprendre" la jauge à 30 personnes pour les célébrations religieuses.
Monseigneur François Kalist "n'arrive pas à comprendre" la jauge à 30 personnes pour les célébrations religieuses. © Radio France - Théophile Vareille

Décriée par de nombreux membre du haut-clergé catholique, la jauge de 30 personnes dans les lieux de culte ne trouve ainsi pas grâce aux yeux de monseigneur François Kalist. L'archevêque de Clermont-Ferrand affirme "ne pas arriver à comprendre" cette jauge : "Je veux bien qu'on m'explique, mais je ne vois pas du tout sur quelles bases à été prise cette décision.

L'archevêque explique avoir fait ses calculs, "en respectant la règle d'une personne pour huit mètres carrés on peut accueillir 300 personnes dans la cathédrale de Clermont", il préférerait que le gouvernement laisse plus de "latitude" aux cultes. 

Premiers arrivés, premiers servis à la cathédrale de Clermont

Recteur de la cathédrale de Clermont-Ferrand, le père Paul Destable regrette de ne pas pouvoir accueillir autant de monde qu'à l'habitude : "En plus la cathédrale a des dizaines de mètres de hauteur de plafond et une aération naturelle grâce aux vitraux." Il compte limiter l'accès à la messe aux 30 premiers arrivés, "après on fermera les portes"

Une décision qu'il ne prend pas de gaieté de cœur, "mais comment être intelligent face à une mesure imbécile", alors que d'ordinaire 1 400 personnes viennent à la messe à la cathédrale chaque week-end selon lui. Le nombre de messes a été augmenté, passant de 20 à 28 sur toute la semaine et de 7 à 10 sur seulement le week-end. "Pas de quoi compenser la jauge," note le père Paul Destable.

L'archevêque espère une augmentation de la jauge au plus vite

Opposé à cette jauge de 30 personnes, monseigneur François Kalist n'appelle pour autant pas à la manifestation, au contraire : "Il faut se plier aux directives et rester dans le dialogue avec le gouvernement même si je suis solidaire avec ceux qui souffrent de ces restrictions injustes."

Il espère que la jauge sera revue à la hausse au plus vite, "pour permettre de s'adapter en fonction du bâtiment", et rappelle le "droit républicain" à la liberté de culte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess