Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Pessac : du grain à moudre pour Café Michel

mardi 13 février 2018 à 8:18 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

L'entreprise pessacaise Café Michel vient d'inaugurer les locaux de sa nouvelle usine sur la zone industrielle Pessac Bersol. Une entreprise 100 % bio, 100 % équitable et 100 % coopérative.

Deux producteurs de Café Michel visitent la nouvelle usine
Deux producteurs de Café Michel visitent la nouvelle usine © Radio France - Stéphane Hiscock

Pessac, France

C'est l'histoire d'une PME de Pessac à qui tout semble vouloir sourire ! Café Michel, entreprise de torréfaction de café bio et équitable vient d'inaugurer sa nouvelle usine sur la zone industrielle Bersol. L'entreprise, gérée en coopérative par ses salariés, prévoit de doubler sa production cette année. 

Pourtant en 2007 Café Michel avait bien failli être engloutie par une multinationale. Ses salariés avaient finalement décidé de racheter leur usine. 10 ans plus tard, force est de constater qu'ils ont gagné leur pari.

En 2007 les salariés de Café Michel étaient confrontés à deux choix : ou bien ils mettaient la clef sous la porte ou alors ils acceptaient la délocalisation de leur usine. Finalement ils ont inventé une troisième voie : le rachat de leur boite et la création d'une coopérative de salariés. Un projet 100 % bio, 100 % équitable et 100 % coopératif. 

Les français veulent du bio, de la traçabilité et une histoire et nous, en rentre complètement dans ce scénario

- Stéphane Comar, Café Michel

Une croissance du chiffre d'affaire de 30 % par an depuis 2013

De neuf salariés ils sont passés à 16 et en 10 ans le chiffre d'affaire de Café Michel n'a cessé de croître pour atteindre aujourd'hui sept millions d'euros. Suffisant pour convaincre les banques de les suivre dans leur projet d'agrandissement. Les locaux du centre ville de Pessac étaient devenus trop petit. Ils viennent donc de déménager dans la zone industrielle Bersol dans une usine de 2.000 carrés qui sent bon le café. Ici on torréfie des graines en provenance de Colombie, du Mexique ou du Congo. Capacité des machines : trois tonnes par jour.

Stéphane Comar, Café Michel