Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Petite Madeleine : les salariés de Tati sans travail dès lundi

samedi 30 juin 2018 à 19:02 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

La dizaine de salariés du magasin Tati de la petite madeleine, à Chambray-lès-Tours, n'aura plus de travail à partir de lundi. Le magasin a fermé ses portes ce vendredi pour cause de "travaux", pour durée indéterminée. La direction leur demande de trouver un autre magasin pour les accueillir.

La dizaine de salariés ne sait pas ce que demain sera fait.
La dizaine de salariés ne sait pas ce que demain sera fait. © Maxppp - Bruno Levesque

Chambray-lès-Tours, France

Il y a quinze jours, la direction du magasin Tati, situé à la petite madeleine de Chambray-lès-Tours, a annoncé à ses salariés que le magasin allait fermer pour cause de "travaux". Depuis cette annonce, la dizaine de salariés a pour consigne de vider les rayons. Ce vendredi, ils ont dû rendre les clés du local. Les travaux devraient commencer dans les jours qui viennent. 

Des salariés dans le flou 

Pour le moment, nous ne savons pas combien de temps vont durer les travaux. "La société a récupéré les clés de l’établissement vendredi soir _sans apporter aucune explication aux employés sur ce qu'ils devront faire à partir de lundi_.", explique Élodie Ferrier, de la branche commerce CGT d'Indre-et-Loire. 

La dizaine de salariés se rendra d'ailleurs au magasin lundi à 9h, pour constater l'abandon du magasin. "Tous ces salariés ont des vies de famille à gérer et ils ne peuvent pas anticiper leur futur proche", poursuit Élodie Ferrier. 

Un rachat par Gifi il y a un an 

Il y un an, l'enseigne Tati a été racheté par le groupe Gifi. "C'était pour développer l'enseigne Tati. C'est en tout cas comme ça qu'ils l'avaient amené", raconte la responsable syndicale. "Sauf qu'une année après, nous nous rendons compte qu'ils sont en train de fermer tous les Tati. Ce n'est pas du tout ce qui avait été annoncé.