Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Peu de commerçants ligériens ont demandé les aides de la région suite aux manifestations des "gilets jaunes"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 8 millions d'euros d'aides pour les commerçants après 20 semaines de manifestation des "gilets jaunes". A Saint-Etienne, peu de commerçants ont fait la démarche, nous faisons le point sur la procédure.

Pour l'acte XX des "gilets jaunes", le rassemblement régional était une nouvelle fois à Saint-Etienne.
Pour l'acte XX des "gilets jaunes", le rassemblement régional était une nouvelle fois à Saint-Etienne. © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Il n'y a pour l'instant que 30 dossiers de commerçants stéphanois traités par la CCI de la Métropole. La région appelle les entreprises en difficulté après vingt semaines de mobilisation des "gilets jaunes" à se tourner vers les aides exceptionnelles qu'elle débloque : en tout 8 millions d'euros comme l'a annoncé Laurent Wauquiez en janvier dernier. Retrouvez le détail de la procédure. 

Huit millions d'euros

En premier lieu la région prévoit une aide pour financer les travaux pour les locaux vandalisés, elle prend en charge jusqu'à 50% du coût des réparations et est plafonnée à 10 000 euros (elle sera versée après les indemnisations des assurances). En second lieu, la région a négocié avec les banques des prêts à taux zéro dont elle se porte garante. Leurs but : permettre aux chefs d'entreprise de renforcer leur trésorerie. Ces prêts sont réservés aux entrepreneurs qui ont subi au moins 20% de perte de chiffre d'affaires entre le 17 novembre et le 17 février, ces prêts sont également plafonnés à 10 000 euros. 

"Il faut absolument que les commerçants fassent la démarche !" - Irène Breuil présidente de la délégation Saint-Etienne de la CCI

Ces aides annoncées il y a plus d'un mois sont pour l'instant peu demandées par les commerçants. L'antenne de Saint-Etienne de la CCI ne traite qu'une trentaine de dossiers pour le moment, sa présidente Irène Breuil s'en émeut : "il faut absolument que les commerçants fassent la démarche". 

"Nous avons l'impression que les commerçants n'osent pas demander de l'aide, comme s'ils étaient sidérés par la violence des manifestations". Le week-end passé entre 2000 et 5000 manifestants étaient une nouvelle fois réunis à Saint-Etienne malgré une interdiction préfectorale de manifester. 

Les démarches sont prises en charge par la Chambre de commerce et d'industrie de la Métropole : retrouvez le lien ici.