Économie – Social

On peut de nouveau manger des huîtres du Bassin d'Arcachon

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde jeudi 5 juin 2014 à 10:57

Dégustation d'huîtres
Dégustation d'huîtres © Radio France - Mila Ta ninga

La préfecture de la Gironde a levé son interdiction suite aux derniers tests conduits par IFREMER en début de semaine. Les analyses révèlent une baisse significative des toxines qui rendaient les huîtres impropres à la consommation. Seules les parcs du Banc d'Arguin restent fermés.

C'est le soulagement ce jeudi matin sur les ports ostréicoles du Bassin d'Arcachon. Les professionnels vont s'empresser de prendre la mer pour aller récupérer des poches d'huîtres et les préparer pour la vente. A l'approche du long week-end de la Pentecôte la fin de l'interdiction est une excellente nouvelle pour les 350 entreprises du Bassin.

Après deux semaines de fermeture les tests chimiques conduits par IFREMER révèlent que les taux de dynophisis sont en chute libre . Plus raison de s'inquiéter de la présence de cette algue qui provoque des troubles gastriques. Au pied des cabanes les ostréiculteurs vont pouvoir reconstituer leurs stocks dans des bassin d'eau à circuit fermé au cas ou la toxine referait son apparition.

Un bémol cependant : une interdiction pèse toujours sur les huîtres produites sur le Banc d'Arguin à l'entrée du Bassin. Là-bas les taux de dynophisis restent élevés. Il faudra attendre une nouvelle batterie de tests en début de semaine prochaine pour savoir si les huîtres  d'Arguin sont consommables ou non. Réponse, jeudi prochain.

Une bonne nouvelle à l'approche du long weekend de la Pentecôte

Partager sur :