Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les forces de police déployées dans les rues de Strasbourg, le 11 décembre 2018

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Économie – Social

Philippe Chalumeau voudrait faire de Tours une base arrière des J.O 2024

mercredi 25 avril 2018 à 18:10 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Le député En Marche de Tours vient d'envoyer aux élus locaux et aux instances sportives un rapport de 25 pages dans lequel il liste les atouts qui pourraient permettre à la Ville d'accueillir une délégation étrangère, pendant les J.O de Paris, dans 6 ans.

Située à 2h de Paris, Tours pourrait devenir la base arrière d'une délégation étrangère pendant les J.O, selon Philippe Chalumeau
Située à 2h de Paris, Tours pourrait devenir la base arrière d'une délégation étrangère pendant les J.O, selon Philippe Chalumeau © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

Selon l'étude réalisée par l'équipe de Philippe Chalumeau depuis septembre dernier, la ville pourrait se positionner pour accueillir une délégation étrangère dans cinq sports, grâce à des clubs locaux forts et de bons équipements : l'athlétisme, avec l'A3T, le football avec le TFC, le tennis de table avec la 4S Tours, les sports nautiques grâce à l'Aviron Tours Métropole et enfin le Volley-Ball, grâce au TVB.

C'est sans doute pour le Volley-Ball qu'une candidature tourangelle serait la plus crédible

Déjà, parce que le Tours Volley Ball est une des meilleures équipes d'Europe. D'autre part, Pascal Foussard, manageur général du TVB, a occupé la même fonction en équipe de France. Il connait donc certains dirigeants d'autres équipes nationales et pourrait jouer les intermédiaires. Enfin, la salle Grenon, déjà aux normes olympiques, doit bénéficier de 3,5 millions d'euros de travaux, peut-être l'occasion de créer une salle de musculation pour personnes de grande taille, un équipement dont l'absence pourrait être problématique. Accueillir une délégation étrangère d'une trentaine de personnes pendant les Jeux Olympiques de 2024 pourrait générer 100 000 euros de retombées économiques, selon le député

Concernant le tennis de table, l'aviron, le canöé-kayak, le football et l'athlétisme, une candidature tourangelle pourrait aussi s'appuyer sur des clubs bien installés, mais la mise à niveau des installations pour accueillir une délégation étrangère serait sans doute plus compliquée et coûteuse.   

L'étude souligne aussi plusieurs faiblesses ou menaces qu'on retrouve à chaque fois, pour les cinq sports : l'absence de salle de presse, la concurrence d'autres grandes villes et la question de la sécurité des délégations étrangères, par exemple. Pour résoudre tous ces problèmes, et pouvoir présenter des candidatures vraiment crédibles, Philippe Chalumeau appelle donc la ville de Tours, la Métropole, le Conseil Départemental et la Région à travailler ensemble dès maintenant, en accord avec les clubs sportifs et le monde économique

Ce rapport a également été envoyé à la ministre des sports et aux membres du comité olympique français.