Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Philippe Martinez à Nancy devant le siège du Medef pour demander une augmentation des salaires

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Le patron de la CGT était à Nancy ce jeudi. Philippe Martinez a rejoint des militants rassemblés devant le siège du Medef de Meurthe-et-Moselle pour réclamer l'augmentation des salaires.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a échangé avec les militants
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a échangé avec les militants © Radio France - Isabelle Baudriller

Des militants CGT se sont rassemblés ce jeudi après-midi devant le Medef 54 à Maxéville, près de Nancy. Avec leurs gilets... rouges, ils ont organisé un barrage filtrant au rond-point de la Maison de l'Entreprise, là où siège le syndicat patronal. Des syndicalistes du secteur énergie ont même temporairement coupé le courant dans le bâtiment du Medef. 

Philippe Martinez est venu les rejoindre. Le secrétaire général de la CGT mène actuellement campagne pour l'augmentation des salaires, des pensions et des minimas sociaux. "Qui augmentent les salaires, hormis pour les fonctionnaires ? Ce sont bien les patrons des entreprises", plaide Philippe Martinez. "On demande au gouvernement d'augmenter le SMIC car c'est le plancher de référence pour tous les salariés dans les entreprises." 

Il faut que ceux qui gagnent des milliards partagent avec ceux qui les aident à gagner ces milliards !" - Philippe Martinez

Le grand débat national peut-il apporter des réponses de la part de l'exécutif ? Philippe Martinez y croit (très) peu. "Monsieur Macron, on l'a vu plusieurs fois. On lui a indiqué nos revendications et il a toujours la même réponse : j'ai été élu pour faire ça. On va voir les réponses qu'il va apporter. Je ne suis pas convaincu que face à la demande d'augmentation du SMIC, à la demande du rétablissement de l'ISF, on entende les bonnes réponses du président de la République. Par expérience, nous ne sommes pas très optimistes !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess