Économie – Social

Philippe Martinez (CGT) : "Emmanuel Macron est sur une autre planète"

Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord jeudi 5 octobre 2017 à 17:39

Philippe Martinez au congrès de la CGT de la Moselle, à Forbach.
Philippe Martinez au congrès de la CGT de la Moselle, à Forbach. © Radio France - François Pelleray

Le patron de la CGT est venu ce jeudi à Forbach pour motiver ses troupes. Philippe Martinez était invité au congrès départemental du syndicat, alors que les fonctionnaires se préparent à manifester mardi partout en France et que Philippe Martinez a rendez-vous deux jours plus tard à l'Elysée.

Le visage de la CGT en France, Philippe Martinez, était l’invité du congrès en Moselle de la CGT ce jeudi à Forbach. Depuis que le gouvernement a cédé un peu de terrain face aux routiers mercredi 4 octobre, les opposants à la réforme du code du travail gagnent en confiance, ils y voient une brèche : "cela peut inciter davantage de gens à descendre dans la rue, espère un militant CGT. Mais il faut mieux expliquer l’enjeu de cette réforme, parce que les ordonnances ça ne parle pas aux gens".

Et puis, il y a cette phrase d’Emmanuel Macron prononcée la veille en Corrèze, en parlant de salariés qui vont perdre leur emploi chez GM et S : "certains, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas".

il y a la vraie vie et il y a celle de monsieur Macron

Pour Philippe Martinez, "cela montre encore qu’il est déconnecté des réalités, sur une autre planète. Les GM et S se battent depuis 10 ans pour protéger leur boulot, et ils devraient se dépêcher de retrouver un travail plutôt que de protester, c’est scandaleux de dire ça ! Et en plus, leur dire qu’à deux heures de chez eux, il y a du boulot qui se libère, c’est la démonstration qu’il est vraiment en dehors de la réalité des millions de citoyens. Evidemment quand on a un jet, un hélicoptère, on peut se déplacer comme on veut. Mais il y a la vraie vie et il y a celle de monsieur Macron".

Philippe Martinez a rendez-vous jeudi 12 octobre avec Emmanuel Macron pour dresser le premier bilan de celui qu'il appelle "le président des milliardaires".